Bam Adebayo, l’homme qui peut gêner Giannis

Bam Adebayo, l’homme qui peut gêner Giannis

Auteur d’un énorme travail défensif sur Giannis Antetokounmpo, Bam Adebayo a été l’un des grands artisans de la victoire du Heat contre les Bucks (105-89).

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Giannis Antetokounmpo est une machine. Un rouleau compresseur qui écrase tout sur sa route vers un deuxième trophée de MVP consécutif. Le prototype du pivot moderne ultime, comme nous l’expliquions hier. Alors, pour ralentir un intérieur aussi versatile et efficace, il faut un autre grand. Mais pas n’importe lequel. Un grand suffisamment puissant pour tenir le choc mais surtout très mobile pour ne pas se laisser déborder. Et ça, c’est le portrait robot de Bam Adebayo, pivot unique en NBA. Si le « Greek  Freak » est le pivot moderne ultime, Adebayo est son pendant en défense. Son Némésis.

Leur confrontation cette nuit a tourné à l’avantage du jeune joueur de Miami. Le Heat a décroché le choc de la soirée contre les Bucks (105-89). Une victoire qui fait forte impression. Adebayo était au cœur de ce succès. Il a été le défenseur numéro un sur Antetokounmpo. Et il l’a fait souffrir. Seulement 13 points pour la superstar de Milwaukee, à 6 sur 18 aux tirs. L’une de ses plus mauvaises prestations de la saison. Le Grec a notamment été limité à 1 sur 10 aux tirs quand il avait le pivot du Heat en face de lui. Il n’a pas marqué un seul point en transition.

« C’est constamment l’un de mes défis, ralentir le meilleur joueur adverse. Giannis est un problème quand il est lancé à pleine vitesse. Je pense que nous l’avons bien limité en transition », notait le héros de la soirée.

Modeste, il a mis en avant le travail d’équipe. Et c’est vrai que c’était un « effort collectif » comme le souligne Jae Crowder. Mais Bam Adebayo (14 pts, 13 rbds, 5 pds) a été l’élément principal de la victoire.

« Encore un match où Bam nous fait gagner », remarquait d’ailleurs son coach Erik Spoelstra.

Et une rare défaite pour Milwaukee. La franchise du Wisconsin n’a perdu que 9 de ses 60 rencontres depuis le début de la saison. Dont deux contre Miami ! Les Floridiens sont les seuls à avoir battus les Bucks à deux reprises. Sans tirer de conclusions trop hâtives liées à la saison régulière, il est clair que le Heat a un début de formule pour venir à bout de la meilleure équipe NBA. Et Bam Adebayo en est le premier ingrédient.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest