99 BOS
91 IND
120 MIL
99 DET
118 HOU
98 UTA

Ben Simmons, la réponse d’un (futur) grand joueur

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Très décevant lors du Game 1, un peu à l'image de son équipe, Ben Simmons a relancé les Philadelphia Sixers avec une performance de superstar cette nuit.

Le Game 1 de Ben Simmons était catastrophique sur tous les aspects. Inexistant sur le terrain. Mais paradoxalement très bavard en conférence de presse, avec des piques envoyés aux supporters des Philadelphia Sixers à qui ils reprochaient d’avoir hué son équipe. Ou comment se mettre le public à dos après avoir été vraiment mauvais. Il était le symbole de la déroute contre les Brooklyn Nets. Cette nuit, il était le symbole du réveil de son groupe. Philly s’est parfaitement repris en écrasant son adversaire (145-123) et l’Australien a été le moteur de cette victoire rassurante.

La franchise était attendue et lui aussi. Il a donc répondu présent d’entrée, avec 16 points inscrits en première période. Ce n’était pas le même Simmons que lors du match précédent. Là, on a retrouvé le vrai, le meneur All-Star qui déboule balle en main en transition et agresse ses vis-à-vis avec sa vitesse. Celui qui profite de son avantage de taille.

« J’ai juste essayé d’être moi-même. »

Et c’est exactement ce qu’il faut pour Philadelphie. Les plus sceptiques noteront que quand Ben Simmons brille, Jimmy Butler se montre discret. Et inversement. Parce que les deux joueurs ont besoin de la gonfle. Mais c’est un autre problème. L’heure est à l’enthousiasme pour les Sixers, bien relancés dans cette série.

Parce que le premier choix de la draft 2016 n’a pas juste scoré. Il a fait un peu de tout, des deux côtés du terrain. Il a notamment distribué 12 caviars et capté 10 rebonds. Un triple-double pour faire taire les critiques et pour se remettre en confiance avant d’aller jouer les deux prochains matches de la série à Brooklyn. Il faudra qu’il garde cet état d’esprit conquérant pour que les Sixers franchissent ce premier tour sans encombre.