Beno Udrih pense aussi que les Knicks peuvent jouer le titre

A peine arrivé aux New York Knicks, Beno Udrih annonce déjà qu’il veut gagner le titre.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Beno Udrih pense aussi que les Knicks peuvent jouer le titre
A la base, ça ne nous serait pas venu immédiatement à l’esprit, mais on dirait que Beno Udrih, le nouveau meneur des New York Knicks, a finalement tour pour s’entendre à merveille avec JR Smith. La preuve, à peine débarqué, voilà déjà qu’il annonce ses objectifs.
« Je suis persuadé que notre équipe peut aller jusqu’en finale », a-t-il déclaré au New York Post.   « Il faut penser comme ça dès le premier entraînement. Nous pouvons être une très bonne équipe, tout dépend à quel point on prend tout ça au sérieux.   Nous croyons tous que nous pouvons allez très loin et notre but, dès le départ, doit être de gagner le titre parce que nous savons déjà que nous serons en playoffs. Dès le premier training, notre mentalité doit être ‘Nous voulons gagner le championnat’. »
On l’oublierait presque, mais après tout, Beno Udrih est probablement le mieux placé de toute l’équipe pour parler de la sorte puisqu’il a déjà en sa possession deux bagues NBA remportées avec les San Antonio Spurs. D’ailleurs, il explique que c’est parce qu’il en avait assez de végéter dans le ventre mou du championnat qu’il a choisi de rejoindre Big Apple.
« Je voulais simplement me retrouver dans une bonne équipe. C’est deux dernières années, j’étais dans des franchises en reconstruction. J’ai essayé de leur apporter une mentalité de battant, mais ça n’a pas marché. Aujourd’hui, je suis dans un groupe dans lequel je peux me concentrer sur le fait de jouer au basket et d’aider mon équipe à gagner plutôt que de devoir apprendre à des jeunes comment faire. »
Au passage, il a laissé entendre que, même si les San Antonio Spurs s’étaient visiblement montré intéressés, il n’avait aucune envie d’y retourner et de ses retrouver à nouveau dans l’ombre de Tony Parker.
« Je connais leur mentalité. Tony Parker est leur meneur, j’ai déjà donné. J’ai toujours voulu jouer pour les Knicks, c’est vraiment quelque chose de spécial. »
A NYC, il devra malgré tout apprendre à partager le temps de jeu et les responsabilités aux côtés de Raymond Felton et Pablo Prigioni.
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest