Best of NBA 2012 : Le premier tiers de la saison en 10 dates

Les deux premiers mois de compétition ont clôturé à merveille la fin d'année. Voici la troisième et dernière partie de notre série Best of NBA 2012.

FX RougeotPar FX Rougeot | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Best of NBA 2012 : Le premier tiers de la saison en 10 dates
Préc.1 / 3Suiv.
Ça y est, nous sommes en 2013 ! L'occasion de revenir sur ce qui s'est déroulé fin 2012 et sur les enseignements déjà riches de la saison 2012-2013 dans la troisième et dernière partie de notre Best of NBA 2012. Enjoy et bonne année à tous !
Après seulement deux mois de compétition, la NBA a déjà offert son lot de sensations fortes à ceux qui avaient suivi avec enthousiasme le tournoi olympique de Londres. Entre les sensations Knicks et Clippers, les confirmations du Heat, d'OKC et des Spurs, les débuts tourmentés des Lakers, de Boston et de Brooklyn, et les entames surprenantes de Golden State, Atlanta et Milwaukee, chacun a pu se faire une première idée de ce à quoi ressembleront les playoffs 2013. Evidemment, après un tiers de championnat, la physionomie de la ligue a tout le temps de changer, et la période des transferts de la mi-saison devrait comme chaque année bouleverser significativement quelques rosters. Mais quand même, Carmelo, LeBron, Kevin et Tony - pour ne citer qu'eux - ont déjà sacrément annoncé la couleur en cette fin d'année 2012. Voici une sélection de 10 moments qui ont pimenté cette entame de saison.

31 octobre - 2 novembre : James Harden démarre en trombe avec Houston

Coup de tonnerre juste avant le lancement de la saison : James Harden est transféré à Houston, où il a pour mission de composer, associé à Jeremy Lin, un backcourt de folie. De 6e homme de l'année à franchise player (avec le juteux contrat qui va avec), il n'y a qu'un pas, qu'Harden semble en mesure de franchir si l'on en juge à ses débuts fracassants avec les Rockets. Le 31 octobre, sans aucun entraînement avec ses nouveaux coéquipiers, Harden signe un sompteux 37 points - 12 assists à Detroit, victoire à la clef. Deux jours plus tard, en Géorgie, le barbu des Rockets plante 45 points (à 14/19) face aux Hawks. Dans le sillage de leur nouveau leader (26 pts, 4,5 rebonds, 5,2 assists - mais 3,6 TO - en 38,3 minutes), les Rockets réalisent une entame "moyen plus" (16-14). Capable d'aller s'imposer à New York (96-109 le 17 décembre) et Chicago (97-120 le 25 décembre), l'équipe de Kevin McHale possède à la fois la 3e attaque et la 29e défense de NBA. Ironie du sort, c'est contre OKC que ce Houston version Harden a enregistré ses deux plus lourdes défaites cette saison. La dernière en date, c'était dans la nuit de samedi à dimanche, dans le Texas (124-94).   [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5YqXmbIqg6A[/youtube]  

18 novembre 2012 : Kevin Durant rejoint Westbrook et Ibaka

Evidemment réputé pour ses immenses qualités de scoreur, Kevin Durant a progressé dans tous les autres compartiments du jeu (voir sa fiche) depuis les Finales 2012. Une évolution qui s'est matérialisée le 18 novembre dernier, sur le parquet de la Chesapeake arena, le franchise player d'OKC signant à 24 ans le premier triple-double de sa carrière (25 pts, 13 rbds et 10 assists en 39 minutes). "Ça fait du bien d’enfin en réaliser un. Serge (Ibaka) et Russ (Westbrook) m’accueillent dans ce club", confiait KD après la victoire. Si LeBron James fait d'ores et déjà figure de grand favori au titre de MVP, Durant a également le profil d'un candidat sérieux. Comme le "King", le triple meilleur scoreur de la ligue a encore franchi un palier. Ces deux-là n'ont pas fini d'affoler les compteurs...   [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=3ZhSZ8nlWQU[/youtube]  

28 novembre 2012 : Rondo perd ses nerfs face à Brooklyn

Boston est dans le dur en ce début de saison (14-16), si bien que Danny Ainge a tenu à conforter publiquement Doc Rivers à son poste. A l'image de son équipe, Rajon Rondo réalise une entame de saison frustrante, marquée côté ying par son incroyable série de matches à 10 assists ou plus (37, total de Stockton égalé), et côté yang, par son coup de sang face aux Nets, le 28 novembre, qui a d'ailleurs mis fin à ladite série. Ce jour-là, le meneur des C's dégoupille après une faute de Kris Humphries sur Kevin Garnett, son geste bien nerveux étant à l'origine d'une mêlée bordélique au TD Garden. Rondo écopera finalement de deux matches de suspension, avant de signer dix jours plus tard un triple-double (16-13-14) lors d'une... défaite à Philadelphie. Etrange, cette équipe de Boston... Si une non-qualification pour les playoffs semble à cet instant très improbable, Doc Rivers a du pain sur la planche pour remettre son équipe - finaliste de conférence l'an dernier - sur les rails du succès. L'avenir à court terme des C's semble dépendre de la période des transferts de mi-saison. Danny Ainge est attendu au tournant par les fans de Boston.   [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wfb_lopAhbc[/youtube] Lire la suite
Préc.1 / 3Suiv.
Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest