Bill Russell était un monstre athlétique, peut-être plus encore que LeBron

Bill Russell était un monstre athlétique, peut-être plus encore que LeBron

Alors que Kendrick Perkins encensait LeBron James, Bill Russell s’est immiscé dans la conversation pour rappeler quelques uns de ses exploits.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Pour nous, Bill Russell est surtout un ancien. Onze titres, sur le papier, ça claque. Mais combien d’entre nous l’ont vraiment vu jouer ? La légende est respectée. Mais finalement très peu souvent citée en tant que G.O.A.T. (à part ceux qui aiment la jouer fin connaisseur, si, si, vous avez tous un ami comme ça). Parce que même si nous savons lire les statistiques, compter les titres ou apprécier les vidéos de matches des années 60 – et encore qui les regarde vraiment ? – nous n’avons sans doute pas pleinement conscience du géant qu’était Russell à son époque.

Pareil, quand nous, passionnés, discutons du joueur le plus athlétique de tous les temps. Nous misons finalement assez rarement sur le pivot mythique des Boston Celtics. Pour Kendrick Perkins, ce sujet ne fait pas débat : le plus athlétique, c’est LeBron James. Il a profité d’une vidéo postée sur Twitter pour l’affirmer haut et fort.

Et c’est là que Bill Russell s’est senti obligé de défendre sa legacy. En l’éduquant. Et en nous éduquant, finalement. Le Hall-Of-Famer a ainsi rappelé qu’il aurait pu participer aux Jeux Olympiques de 56… en saut en hauteur ! Mais un seul sport était autorisé. Il était pourtant considéré comme le septième mondial et le deuxième meilleur Américain. Avec donc d’une petite chance de médaille…

 

Il a même enchaîné avec un deuxième tweet pour insister sur le fait qu’il était un très bon sprinteur, vidéo à l'appui.

Bill Russell était un athlète exceptionnel. Tellement en avance sur son temps que ça dessert presque sa cause des décennies plus tard. Parce que certains pointent du doigt la faiblesse de la concurrence sur le plan physique. Mais en réalité, Wilt Chamberlain et lui étaient des extraterrestres pour leur époque. Tout comme Michael Jordan l’a été à son arrivée en NBA, en apportant un style aérien encore plus poussé. Ou LeBron James à son prime, bulldozer parmi les super humains.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest