Blake Griffin, troisième meilleur joueur NBA ?

Blake Griffin a tiré un trait sur ses chances d'être MVP de la saison. Réaliste, l'intérieur des Los Angeles Clippers ne se fait pas de fausses illusions. Pourtant, il mérite d'être cité derrière Kevin Durant et LeBron James.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Blake Griffin, troisième meilleur joueur NBA ?
En 2011, la fin de saison tonitruante des Chicago Bulls et la hype autour de Derrick Rose ont grandement contribué au sacre du jeune meneur, devenu le plus jeune MVP de l’histoire de la NBA. Trois saisons plus tard, Blake Griffin connaît une fin d’exercice similaire. La star des Los Angeles Clippers a progressé dans tous les compartiments du jeu et sa franchise fait des ravages (stoppée cette nuit par les Nuggets). Mais « Quake » refuse d’entendre parler de la plus haute distinction individuelle.
[superquote pos="d"]« La course au MVP se limite à deux joueurs. » Blake Griffin[/superquote]« La course au MVP se limite à deux joueurs », explique-t-il, lucide, au Los Angeles Times.
Blake Griffin fait bien sûr référence aux deux mammouths que sont Kevin Durant et LeBron James. Cette saison, la course au MVP est séparée en deux : 1) les deux cyborgs loin devant, 2) un classement parallèle pour la troisième place que s’arrachent Griffin, Joakim Noah et Paul George, voire James Harden ou Chris Paul.
« Je pense qu’il est le troisième meilleur joueur de la ligue cette saison », milite déjà Jared Dudley. « Evidemment, il y a Kevin Durant et LeBron James aux deux premières places mais vous aurez du mal à trouver un troisième joueur meilleur que lui. Il est dans la liste. »
Son avis n’est peut-être pas objectif mais il n’est pas forcément faux pour autant. Paul George a longtemps été annoncé comme un candidat (pour la troisième place du classement, voire mieux) avant que les Pacers baissent en régime au même rythme que leur star. Les Blazers ont perdu pied, ce qui jouera en défaveur de LaMarcus Aldridge. A l’inverse, les Clippers montent en puissance et Blake Griffin est régulier au très haut niveau. Ses performances parlent pour lui (24 points, 10 rebonds et 4 passes de moyenne). Il a même prouvé sa capacité à mener son équipe lorsque Chris Paul était indisponible. Mais là encore, Griffin la joue modeste et réaliste.
« C’était un énorme travail d’équipe. Jamal Crawford était extraordinaire avant de se blesser et tout le monde a haussé son niveau de jeu. Je ne pense pas qu’un seul joueur porte notre équipe. »
Blake Griffin fait le bon samaritain. Mais toujours est-il que ses progrès font de lui un candidat crédible pour une troisième place sur le podium au moment du vote des journalistes.
Afficher les commentaires (26)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest