Griffin – Ibaka, une rivalité qui grimpe

Serge Ibaka et Blake Griffin ne ratent jamais une occasion pour se chercher des noises. Les deux intérieurs se retrouvent ce soir pour un duel au sommet.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Griffin – Ibaka, une rivalité qui grimpe
Serge Ibaka et Blake Griffin sont comme chiens et chats, ils se chamaillent (le mot semble plutôt bien approprié) dès qu’ils en ont l’occasion. Lors de leur dernière confrontation, les deux intérieurs ont fait une partie de Twister debout, s’emmêlant les bras avant que Matt Barnes vienne ajouter un brin de virilité dans tout ce bazar. Au final, outre l’expulsion de l’ailier des Clippers, Griffin a écopé d’une faute technique et Ibaka a lui aussi été exclu de la partie. S’il n’existe pas de rivalité entre le Thunder et les Clips – du fait du passé des deux franchises – il y a bien un petit quelque chose entre les deux intérieurs.
« Il y a cette rivalité qui grimpe entre eux deux », avoue Ryan Gomes, ancien coéquipier de Griffin à Los Angeles et désormais membre du Thunder d’Oklahoma City. « Ils jouent tous les deux ailier fort. Blake est originaire d’Oklahoma et Serge joue pour Oklahoma. Il y a donc une animosité entre eux. »   « Blake est très agressif près du panier et Ibaka est fier de défendre dur et d’empêcher n’importe quel dunk », tente d’expliquer l’analyste Steve Kerr. « Ils se côtoient souvent dans la peinture et ils se rentrent dedans. »
[caption id="attachment_124612" align="alignright" width="300"] Serge Ibaka est un lieutenant de luxe pour Russell Westbrook et Kevin Durant.[/caption] En janvier dernier, les deux joueurs s’étaient un peu cherchés. Deux mois plus tard, Serge Ibaka envoyait un coup de poing dans les parties intimes de Blake Griffin. Leurs retrouvailles, cette nuit, s’annoncent donc tendues. Et décisives pour leur équipe respective. Car au-delà de la rivalité naissante entre les deux hommes, leurs formations sont candidats aux finales NBA en juin prochain. Il y a match dans le match entre Blake Griffin et Serge Ibaka et de leur duel pourrait dépendre le sort de la rencontre (et peut-être même bientôt d’une série de playoffs…). Depuis le début de la saison, l’intérieur All-Star des Clippers affiche un très joli 23 points et 11 rebonds de moyenne. Ibaka n’est pas non plus en reste, avec 14 points et 10 prises. Si le Clipper est meilleur offensivement,  il a encore du chemin à parcourir pour égaler son concurrent du Thunder en défense. Car même si « Ibloka » n’est pas non plus un monstre défensif – contrairement à ce que certain pourrait penser – il est capable de protéger le cercle et de ne cesse de progresser dans ce domaine :
« Ibaka peut devenir un défenseur d’élite mais je ne pense pas qu’il sera un jour une star en attaque. Il a un bon jump shoot mais il n’a pas de jeu dos au panier. C’est un joueur de complément », explique Steve Kerr.
Un avis partagé par George Karl, ancien coach désormais consultant :
« Il ne sera jamais une superstar mais il peut être une pièce très importante pour une équipe. »
On l’aura compris, Blake Griffin a évidemment plus de potentiel qu’Ibaka. De quoi motiver encore plus le Congolais lors de chaque face-à-face avec les Clippers… La comparaison finale revient à Ryan Gomes :
« Athlétiquement, ils sont au même niveau mais de manière différente. Serge a des qualités défensives, Blake est plus aérien. Ils peuvent tous les deux prendre des rebonds. Serge est meilleur en défense et il peut élever son niveau de jeu en attaque. Il est plus efficace que Blake lorsqu’il s’agit de rentrer des shoots à mi-distance. »
Serge Ibaka a inscrit 13 points en 16 minutes avant de se faire exclure lors du dernier duel entre le Thunder et les Clippers. Blake Griffin a fini la rencontre avec 22 points, 12 rebonds et 7 passes, avec la victoire en prime. On suppose qu’il y aura donc comme un goût de revanche ce soir pour « Air Congo »… Que le meilleur gagne !
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest