- WAS
- BOS
- PHI
- BKN
- IND
- MIL
- CLE
- NYK
- CHA
- DET
- MEM
- POR
- NOP
- OKC
- DAL
- ATL
- UTA
- MIA
- SAC
- MIN
- GSW
- TOR

Release The Boban

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Boban Marjanovic sera l'une des attractions incontournables des Los Angeles Clippers cette saison. Une bombe à durée limitée, mais à l'impact réel.

Boban Marjanovic est une drogue récréative. Son utilisation et ses effets sont à durée très limitée, mais elle procure un bien fou de façon assez instantanée. Il ne s'agit que de pré-saison, mais le Serbe a envoyé un boost d'endorphine aux fans des Los Angeles Clippers et à tous les observateurs ces derniers jours. Rien de bien compliqué d'apparence dans ce que propose Boban. Mais le fait de voir un type de 2,24 m se servir de sa taille unique avec une telle maîtrise en attaque est bluffant.

Des dunks sans sauter, des ballons aimantés au rebond, une belle intelligence de jeu et une technique franchement propre au regard de ses dimensions, Marjanovic est une vraie arme pour Doc Rivers. "Drivez, puis envoyer le ballon à Boban dans les airs. Il l'attrapera", rappelle Rivers à ses joueurs à chaque fois qu'il s'apprête à envoyer la cavalerie. Lorsque Marjanovic, on croirait assister à l'invocation d'une chimère façon Final Fantasy.

Un PER flippant, mais...

Aucun joueur dans la ligue - c'était déjà le cas avant ces matches de préparation - n'a l'efficacité de Marjanovic au rapport production/temps de jeu. Comme dirait l'autre, c'est court, compact. Ça ne s'inscrit pas dans le temps. Certains ont des aventures, Boban EST une aventure". Ses stats en carrière peuvent paraître faibles (5.6 points, 3.7 rebonds et 0.4 contre), mais rapportées à 36 minutes (22.9 pts, 14.8 rbds, 1.1 ctres), elles placeraient Boban deuxième de tous les temps au Player Efficiency Rating derrière Michael Jordan. Si toutefois il était éligible...

Le temps de jeu du pivot trentenaire est insuffisant. Mais pourquoi, au juste ? Pourquoi devrait-on être privé des facéties de Boban Marjanovic, amuseur en chef et trashtalkeur avéré ? De ses gamineries face à Anthony Davis ?

Le problème majeur se trouve en défense pour le héros de la mini-saga estivale "Bobbi et Toby" avec son collègue Harris. Si son impact offensif est démentiel et se transcrit parfaitement sur le différentiel +/-, ses lacunes de l'autre côté du terrain pèsent. Pas de problème pour protéger le cercle face à des adversaires trop hardis. Par contre, ses déplacements latéraux et la mobilité grandissante des intérieurs adverses le rendent quasi injouable - dans le mauvais sens du terme - au-delà d'une certain durée. Il est quasi impossible de le faire switcher, ce qui est évidemment problématique à l'époque du changement constant d'adversaire à suivre.

Boban n'a pas non plus l'endurance et l'agilité des big men plus modernes. Sa jauge de vie descend plus rapidement que le commun des mortels. Mais dans le temps qui lui est imparti, Marjanovic devrait pouvoir semer suffisamment semer la terreur pour aider les Clippers à se battre pour le top 8 cette saison.

Nos autres previews NBA