96 BOS
83 CLE

Une légende des Celtics trouve qu’on en fait trop avec Brad Stevens…

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Robert Parish respecte le travail de Brad Stevens mais ne comprend pas pourquoi le coach des Boston Celtics est autant encensé en NBA et dans les médias.

Robert Parish n'est pas n'importe qui. Hall of Famer, quatre fois champion (trois avec Boston, une avec Chicago) et défenseur émérite, "The Chief" a son mot à dire et un avis respectable sur la NBA d'aujourd'hui. Particulièrement sur les Celtics, une franchise qu'il a marqué de son empreinte avec son numéro 00. De passage sur les ondes de Sirius XM, l'ancien pivot a livré un avis un peu contraire à la tendance au sujet de Brad Stevens. S'il trouve le travail du coach de Boston remarquable, il ne comprend pas que sa cote soit aussi élevée.

"Je pense qu'on l'encense un petit peu trop. J'aime ce qu'il fait. Mais les gens lui donnent autant d'amour que s'il avait gagné trois ou quatre titres. Qu'il gagne quelque chose d'abord. Attention, que ce soit clair, je trouve que c'est un coach solide. Je trouve simplement qu'on agit avec lui comme s'il avait gagné deux ou trois titres. [...] Je ne dis pas qu'il ne doit pas être complimenté pour ce qu'il a fait. C'est juste la quantité de compliments qui est étrange. On ne donne par exemple pas la même chose à Steve Kerr".

L'argument est recevable. Mais c'est surtout parce que Robert Parish est d'une génération qui se focalise avant tout sur les titres et se soucie moins de la construction sur le long terme. Brad Stevens sait en tout cas ce qui lui reste à faire s'il veut gagner le respect de l'une des légendes de la franchise qu'il a emmené deux fois de suite en finale de la Conférence Est...