Brandon Ingram vise le trophée de rookie de l’année

Brandon Ingram aborde sa première saison NBA avec le plein d'ambition. Le numéro 2 de la Draft ne vise rien d'autre que le titre de Rookie Of the Year.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Brandon Ingram vise le trophée de rookie de l’année
Attendu comme l'un des rookies les plus en vue pour la saison à venir, Brandon Ingram a vécu sa première étape dans sa vie de basketteur NBA lors du traditionnel "Rookie Transition Program" qui permet aux jeunes pousses de la ligue d'appréhender au mieux leur carrière chez les professionnel. Un stage qui s'est tenu dans le New Jersey du 8 au 11 août et lors duquel le 2ème choix de la Draft 2016 a pu bénéficier de précieux conseils en ce qui concerne notamment la gestion de ses finances ainsi que les diverses distractions qui accompagneront son existence en dehors du terrain. Un séminaire à l'issue duquel le jeune homme de 18 ans a fait le point sur ses ambitions personnelles pour sa première saison sur les parquets de la Grande Ligue. Désireux d'avoir un impact immédiat avec les Lakers, l'ancien protégé de Coach K à Duke entend réaliser des débuts fracassants sous la tunique pourpre et or et il rêve désormais de succéder à Karl-Anthony Towns en s'emparant du trophée de Rookie Of the Year.
« C’est quelque chose qui me trotte dans la tête », a-t-il avoué à l'OC Register. « Tous les rookies veulent remporter le trophée de Rookie de l’année. C’est quelque chose qui me motive. »
Une mission qui s'annonce toutefois difficile à accomplir au sein d'une équipe qui n'a remporté que 17 matches l'an dernier qui se prépare à entrer dans une nouvelle ère suite à la retraite de Kobe Bryant et avec l'arrivée de Luke Walton sur le banc.
« On sait qu’on ne va pas gagner 50 matches cette année et qu’on ne trouvera pas l’alchimie tout de suite », poursuit l'ancien Blue Devil. « On est conscient qu’il s’agit d’un processus. On a un nouveau coach. On doit continuer à bosser dur au quotidien. Travailler dur, développer l’alchimie et avoir de bons coéquipiers au sein du vestiaire, je pense que ce sont les clés de la réussite d’une saison. »
C'est en effet tout le mal que l'on peut souhaiter à la formation californienne que l'on espère voir enfin quitter les profondeurs du classement sous l'impulsion de sa jeune garde incarnée par Brandon Ingram mais aussi de joueurs comme D'Angelo Russell, Julius Randle ou encore Jordan Clarkson dont les prestations ont été éclipsées par l'interminable tournée d'adieu du Black Mamba.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest