Brandon Roy content de son premier match : « Je me sentais bien »

Après un an d'arrêt, Brandon Roy faisait son grand retour en NBA cette nuit. Avec le sourire.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Brandon Roy content de son premier match : « Je me sentais bien »
Après des mois à regarder la NBA à la télé, Brandon Roy a enfin fait son grand retour à la compétition cette nuit. Présent dans le cinq majeur des Wolves pour le premier match de présaison de Minnesota, l'ex-star des Blazers était heureux de pouvoir à nouveau jouer un match dans la grande ligue. La dernière fois que Brandon Roy avait foulé un terrain pro c'était lors des playoffs 2011 contre Dallas. Malgré un genou douloureux, B-Roy avait terminé le match avec 24 pts et une élimination logique au premier tour face au futur champion NBA. Depuis, il avait annoncé sa retraite et, quelques mois plus tard, son intention de revenir sur le devant de la scène. Cette nuit, Roy a impressionné par son dynamisme et sa condition physique. Alors qu'on attendait un départ plutôt poussif et un manque d'automatisme dans son jeu, l'ex-All-star a été tranchant, à la fois sur ses jumpshots mais également dans son attaque du cercle.
"Je me sentais bien », déclarait Roy après la rencontre au Startribune. "J'étais impatient. C'était mon premier match depuis le Game 6 de la série contre Dallas il y a plus d'un an, et c'était vraiment bon de pouvoir revenir sur le terrain. »
Comme prévu, Brandon Roy a joué la moitié de la rencontre soit 23 minutes 40 précisément. Le temps pour lui de scorer 13 points à 5/9, de prendre 4 rebonds dont 1 offensif, de donner une passe et d'intercepter une balle.
"Je pense qu'il a fait un bon match », déclarait son coach Rick Adelman. "Il n'a pas hésité à attaquer le cercle plusieurs fois. Il a dit qu'il se sentait bien. Et il va aller de mieux en mieux. C'était son premier match depuis un an. J'aime la façon dont il a travaillé sur lui. Il n'a rien forcé. Il a joué dur, il va être solide. »
Brandon Roy semblait ainsi jouer sans appréhension pendant ce match. Il a même tenté un passage en force en première mi-temps, a pris le choc et s'est retrouvé au sol. Mais, là encore, il expliquait que cela ne lui faisait pas peur, qu'il devait jouer sans appréhension.
"Il n'y a rien de nouveau la dedans », expliquait Roy. "J'ai déjà pris quelques coups à l'entrainement. C'est tout à fait normal. J'ai déjà pris des chocs genou contre genou. Mais j'ai dit, 'Hey, ça fait simplement partie du jeu.' Ca fait plaisir de pouvoir prendre ces coups maintenant que je sais que je peux me relever et y répondre. »
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest