Carlos Boozer a réappris le basket avec le coach… de ses enfants

Avec l'absence de Derrick Rose, Boozer sait qu'il doit devenir le leader des Bulls cette saison.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Carlos Boozer a réappris le basket avec le coach… de ses enfants
Depuis qu'il a rejoint Chicago il y a deux saisons, Carlos Boozer est en souffrance. Ses stats n'ont pas cessé de chuter passant de 19,5 pts et 11,2 rbds lors de sa dernière année à Utah à 17,5 & 9,6 lors de sa première saison à Chicago puis 15 & 8,5 l'année dernière. Celui que beaucoup considéraient comme un All-star en puissance n'est plus aujourd'hui qu'un joueur de devoir capable de belles soirées mais également de matches vides comme ce fut le cas en playoffs lors du dernier match perdu à Philly (3 pts à 1/11...). Pour cette raison, Boozer a décidé cet été de se prendre en main et de réapprendre le basket. Il s'est alors tourné vers le coach de ses enfants, Devel King, dont il avait particulièrement apprécié la méthode auprès de ses kids.
"Parfois quand tu joues en NBA depuis trop longtemps, tu oublies certaines choses de base », expliquait Boozer à ESPN. "King était en mesure de me ré-apprendre quelques trucs de base qui allaient vraiment aider mon jeu. C'est simple mais c'est super efficace. J'étais souvent dans la salle de gym, sur le terrain pour travailler sur tout. La défense, l'attaque, le dribble, le shoot, le rebond, pour devenir un joueur plus complet. »
La première chose qu'à fait coach King c'est d'aller sur youtube pour analyser le jeu de Boozer et étudier ses failles. Et le coach "amateur" n'a pas été tendre avec le joueur NBA.
"Quand j'ai regardé les vidéos, j'ai réalisé qu'il n'avait pas de fondamentaux dans son jeu », déclarait sans broncher coach King. "Il a pris de la distance avec toutes les notions de base. Alors je suis revenu aux fondamentaux de base. » "Tout est une question d'argent, il n'y a plus de notion de plaisir en NBA. Lors de son dernier jour, il m'a dit que j'avais réussi à faire revenir l'enfant qui était en lui. C'était les notions de base du basketball. Il a un sentiment d'urgence cette année, il sait qu'il doit faire quelque chose cette saison. »
Va-t-on assisté à l'éclosion d'un nouveau Boozer cette saison ? Pour l'instant, sur les deux premiers matches de présaison, ce n'est pas vraiment flagrant (6 pts à 3/10 puis 10 pts à 5/11 et 2 rbds contre Cleveland) mais laissons-lui le temps d'installer sa nouvelle panoplie de fondamentaux.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest