-
-
- TOR
- NOP
-
-
- LAC
- LAL

Joueur des Rockets, Melo marque un 2-points et s’excuse

BasketSessionPar BasketSession Publié

Ben oui Carmelo Anthony. Bienvenu aux Houston Rockets, équipe spécialisé dans le shoot à trois-points, les layups et les lancers-francs.

Les Houston Rockets sont l'équipe la plus analytique de la NBA. Parce que leur GM, Daryl Morey, est un fervent défenseur des statistiques avancés. Mike D'Antoni, le coach, est aussi un adepte. Et même la superstar de l'équipe, James Harden, suit le mouvement. Du haut de la hiérarchie jusqu'aux terrains, les Texans respectent les mêmes règles. La plus connue d'entre elles concerne les "bons" tirs (parce qu'il y a les bons tireurs et les mauvais tireurs). A savoir les trois-points - parce que quitte à tirer de loin autant s'assurer d'être derrière la ligne, 33% derrière l'arc rapporte presque autant de points que 50% à deux-points. Les layups, parce que c'est la zone la plus proche du panier. Et les lancers-francs, a priori le geste le plus simple pour un basketteur. Carmelo Anthony, lui, est plutôt un joueur à l'ancienne.

Il a grandi en admirant Michael Jordan ou même Kobe Bryant. Des gars qui excellaient à mi-distance. Et il va devoir s'adapter. Comme l'a fait Chris Paul avant lui en débarquant aux Rockets l'an dernier. Melo a en tout cas de l'humour sur le sujet. Il a marqué un tir lointain - mais à deux-points - cette nuit et il n'a pas manqué de s'excuser auprès du banc de touche, le sourire aux lèvres.

https://twitter.com/NBAonTNT/status/1047312436158758913

Carmelo Anthony a intérêt à prendre ses tirs ouverts derrière l'arc. Et il le fera. Mais les coaches des Rockets savent aussi jouer sur les forces de leurs joueurs. CP3 est par exemple excellent en tête de raquette en sortie de pick-and-roll (le tir que chaque meneur doit maîtriser.) Melo aura aussi quelques dérogations pour shooter sur ses spots favoris, notamment à cinq, six mètres côté gauche du panier.