Carmelo Anthony : « Avoir confiance en mes coéquipiers »

A l'instar de Carmelo Anthony, les Knicks ont pris de bonnes résolutions cet été. Est-ce que ce sera suffisant ?

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Carmelo Anthony : « Avoir confiance en mes coéquipiers »
Et si c'était l'année du changement aux Knicks ? Depuis quelques semaines et au fur et à mesure que l'ouverture de la saison approche, les joueurs de Big Apple ne cessent de clamer qu'ils sont prêts à franchir un palier pour être en mesure de jouer le titre. Carmelo Anthony symbolise à lui seul cette envie de réussir. Pour sa troisième année aux Knicks, l'ailier All-Star veut désormais responsabiliser ses coéquipiers pour que New York devienne un vrai collectif et non plus une équipe qui s'appuie sur ses individualités.
« Personnellement, je rentre dans ma dixième année. Tout le monde sait que je peux marquer. Mais mon plus gros challenge sera de croire en mes coéquipiers pour leur donner confiance quand ils shootent, qu’ils aient confiance en ce qui peut arriver », a confié l'ailier de 28 ans au New York Post.
Melo tournait encore l'an dernier à 24,7 points (27,8 en playoffs), étant de loin le meilleur marqueur des orange and blue. Il espère aujourd'hui faire évoluer son jeu pour déléguer davantage le scoring dans l'intérêt de l'équipe.
« J’ai essayé de marquer 35, 40 points pour gagner les matches. Je ne veux plus de ce rôle. Je peux le faire, mais pour que cette équipe soit efficace, nous avons besoin d’une équipe plus équilibrée. Je dois me sacrifier sur la finition en attaque, je suis prêt à le faire. C’est facile de le dire mais, cette année, il va falloir que j'applique ça et que je joue comme un leader d’équipe. »
La réussite future des Knicks dépendra évidemment du niveau affiché par l'ancien Nugget et par sa capacité à bonifier le jeu de ses partenaires. Et si New York veut devenir l'une des équipes à battre à l'Est, il faudra que l'association Carmelo Anthony -  Amar'e Stoudemire soit plus complémentaire, ce qui n'était pas toujours le cas jusqu'à présent. Contrairement aux années précédentes, Stat estime que tout est réuni pour que les Knicks soient prêts.
« Nous avons entendu beaucoup de fois qu’on ne pouvait pas coexister. Pour commencer, les gens ne réalisent pas que lors de la première année où nous avons joué ensemble, nous avons subi un lourd trade, nous avons perdu six joueurs et récupéré six joueurs avec qui je n’avais jamais joué avant. L’année du lockout, nous sommes partis lentement et nous avons changé d’entraîneur à la mi-saison. C’est un excellent test pour nous cette année, avec un training camp complet et un staff technique. Nous aurons une saison pleine. Ça va être une grande année pour nous. »
Une grande année, à condition que tout le monde tire dans le même sens et que les égos soient mis de côté. Mais d'après Melo, New York sera une vraie équipe cette saison, plus collective et surtout plus solidaire.
« J’ai parlé avec Stoudemire. Rien ne pourra se mettre entre nous dans le vestiaire. Nous serons un groupe soudé cette saison. »
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest