Melo, CP3 et Rose au sommet : une soirée NBA vintage

Melo, CP3 et Rose au sommet : une soirée NBA vintage

Les anciens All-Stars Carmelo Anthony (Portland), Chris Paul (Oklahoma City) et Derrick Rose (Detroit) ont tous les trois brillé cette nuit en NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Comme en 2011. La soirée NBA d’hier nous a ramené dix ans en arrière, quand Carmelo Anthony, Chris Paul et Derrick Rose étaient tous les trois des superstars dans cette ligue. Sh**, D-Rose était même élu MVP cette année-là. Foutus genoux. Une décennie plus tard, ces joueurs désormais tous âgés de plus de 30 ans ont perdu leur statut de patrons parmi les patrons. Mais ça ne les empêche pas de sortir quelques performances vintages à l’occasion.

Chapeau Melo (sans bottes de cuir)

Les Blazers traversent une bien mauvaise passe actuellement. Ils restaient sur 6 revers en 7 sorties avant d’affronter les Raptors, champions en titre, hier soir. Une nouvelle défaite aurait enfoncé encore un peu plus la franchise de l’Oregon dans la morosité. Mais l’équipe de Portland s’est relancé avec une victoire in-extremis (101-99). Et pour ça, elle peut remercier son vétéran. Anthony, 35 ans, a réussi l’un de ses meilleurs matches depuis son retour à la compétition cette saison. 28 points, 7 rebonds mais surtout LE panier de la rencontre. Un tir assassin, à mi-distance, dans son style si particulier, pour achever Toronto à 3 secondes du buzzer.

Héroïque Chris

L’ami de Carmelo Anthony, Chris Paul, autre membre éminent du « Banana Boat », n’a pas été en reste. Lui aussi a fait parler son expérience et son sang-froid dans les moments les plus chauds de la nuit. Le meneur a encore une fois été très précieux pour le Thunder, vainqueur des Nets après prolongation (111-103). Comme souvent cette saison, CP3 a pris le match à son compte à partir du quatrième quart temps. Il a alors inscrit 20 de ses 28 points dans le money time (dernier quart et OT compris). Qui a dit qu'il n'était pas clutch ?

La Rose fusille les Cavaliers

Pour conclure en beauté ce voyage dans le temps en 2011, concluons avec LE meilleur joueur de l’époque, enfin le MVP. Derrick Rose n’est même plus titulaire en NBA mais il est décidément le chef de file de cette équipe des Pistons dont il est l’une des rares satisfactions (avec parfois Luke Kennard et maintenant Sekou Doumbouya). Avec 24 points et 7 passes, Rose a une nouvelle fois été performant en sortie de banc. Et quand il a fallu faire la différence, ses coéquipiers se sont naturellement tournés vers lui. Il a donc planté le panier pour la gagne à 27 secondes de la fin du duel contre les Cavaliers (victoire finale 115-113). Comme au bon vieux temps.

https://twitter.com/NBA/status/1214777500439441409

  • Le bilan de la nuit en NBA
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest