Mike Woodson : « Un désastre collectif total »

Carmelo Anthony et Mike Woodson ont partagé la même analyse après la leçon reçue par les Knicks sur le parquet d'Indiana.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike Woodson : « Un désastre collectif total »
Les Knicks avaient cette nuit contre Indiana la possibilité de confirmer leur bonne forme du moment et de faire oublier à leurs supporteurs le revers concédés deux jours plus tôt face aux Bobcats qui avaient mis fin à leur série d'invincibilité. Au lieu de cela, New York n'a fait illusion qu'un quart temps avant de subir la loi des Pacers, finalement victorieux de près de 30 unités. Une véritable humiliation pour Carmelo Anthony et les siens, retombés dans leur travers avec un manque évident de solidarité défensive.
« Oui, c’est une défaite embarrassante », reconnaissait Melo auprès de CBS à l'issue de la rencontre. « 30 points ? Non, je ne pense pas qu’il y ait une équipe qui nous soit supérieure de 30 points. Ce soir nous n’avons pas été unis comme doit l’être une équipe. Je ne sais vraiment pas quoi vous dire d’autre à ce sujet. »
L'ailier new-yorkais avait pourtant donné le ton avec 18 de ses 28 points inscrits dès le premier quart temps. Le seul remporté hier soir par des Knicks qui ont ensuite été totalement dominés par une équipe d'Indiana tout simplement plus forte qu'eux. Et si à l'image d'un Lance Stephenson de gala, auteur de son meilleur total de point en carrière, les Pacers ont fait honneur à leur statut de leader à l'Est, Carmelo Anthony était surtout déçu que les siens n'aient pas su se montrer à la hauteur de l'événement face à une équipe intraitable dans sa salle depuis le début de la saison (20 victoires pour une seule défaite).
« C’est une défaite frustrante. Nous étions à l’extérieur mais je pense qu’on aurait pu jouer beaucoup mieux et surtout plus dur que ça. C’était un gros match contre la grosse équipe du moment et nous n’avons pas répondu présent. »
Mike Woodson n'y est quant à lui pas allé par quatre chemins pour décrire la performance de ses protégés. Pour le coach des Knicks, ses joueurs ont tout simplement été nullissimes d'un point de vue collectif.
« Nous avons été catastrophiques. C’est un désastre collectif total », confiait Woody après le match.
Ce qui aurait pu servir de match référence à une formation de Big Apple toujours aussi fragile aura finalement permis de mesurer l'écart de niveau qui sépare les Knicks d'un véritable candidat aux finales de Conférence. Comme le souligne Amar'e Stoudemire, il s'agit désormais pour New York de suivre l'exemple montré par les Pacers pour intégrer définitivement le top 8 et ainsi oublier pour de bon un début d'exercice 2013-2014 complètement raté.
« Actuellement, ils sont une meilleure équipe que nous. Ils jouent dur tous les soirs. C’est ce que nous devons commencer à faire. »
Les Knicks auront-ils reçu la leçon ? Réponse dès ce soir à l'occasion d'un nouveau test face aux Clippers et en attendant le derby de la Grosse Pomme, lundi face aux Nets. Deux rencontres disputées à la maison qui pourraient permettre aux orange et bleu de repartir de l'avant ou, à l'inverse, de plonger à nouveau dans le doute.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest