Lillard : « Melo ne s’est pas présenté en victime »

Damian Lillard est fan du leadership de son nouveau coéquipier Carmelo Anthony et de ce qu'il apporte à Portland depuis son arrivée.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié
Lillard : « Melo ne s’est pas présenté en victime »

On vous parlait hier de la dynamique positive enclenchée par les Portland Trail Blazers autour de Carmelo Anthony. Il s'avère que ce n'est pas uniquement sur le plan technique, où Melo s'exprime de mieux en mieux (44 points en cumulé sur les deux derniers matches à 19/31), que le vétéran est précieux pour la franchise de l'Oregon. Dans un excellent article de The Athletic sur le comeback chronologique d'Anthony, Damian Lillard dépeint un leader capable de fédérer et de booster des Blazers très mal partis dans cette saison 2019-2020.

"Il a immédiatement pris en charge la causerie au bord du terrain. Je me suis dit que c'était bien. Il est arrivé et a directement établit sa présence. L'équipe a besoin d'entendre une autre voix. Je pense que c'est bien pour elle d'écouter Melo. En gros, il a dit : 'Je sais que je suis nouveau ici, mais je ne suis pas nouveau dans ce milieu. Je suis là depuis longtemps... Recommençons à prendre du plaisir. Ne nous inquiétons pas des critiques et de tout ce qui est extérieur. Pensons à gagner et à nous amuser. On va remonter. Je suis là pour vous tous'. C'était puissant pour eux d'entendre ça, je pense", raconte Lillard.

Le meneur All-Star, chef de file inspirant de Portland depuis des années, a également évoqué les discussions qu'il avait eues avec Carmelo Anthony depuis qu'ils sont coéquipiers. "Dame" a encore plus de respect pour "Melo" aujourd'hui.

"Je lui ai demandé de me parler des deux dernières années. Il m'a tout raconté et m'a donné une compréhension différente de tout ce qui s'est passé. Il ne s'est pas présenté en victime et ça m'a fait le respecter encore davantage. Pendant tout ce temps, les gens ont dit des choses sur lui, à New York, OKC, Houston... Lui n'a jamais parlé en mal de qui que ce soit. Il n'a rien dit et est resté calme. Aujourd'hui, je le sens libre. Ça peut sembler bizarre mais je le sens comme ça. Il y a une aura naturelle autour de lui, pas uniquement sur le terrain". 

Espérons pour les Trail Blazers que la lune de miel se poursuive avec autant d'enthousiasme et de positivité. Les deux équipes de Los Angeles sont bientôt au programme pour Portland et Carmelo Anthony.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest