Le jour où Melo a fait échouer les stats de Shane Battier

Hier, les stats de Shane Battier permettaient de mettre en échec même les plus grands. Comme Carmelo Anthony. Alors quand ce dernier a vaincu le piège de Battier, il a tout explosé sur son passage.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le jour où Melo a fait échouer les stats de Shane Battier

Durant des années, la préparation a été la marque de fabrique de Shane Battier. Les clés de sa réussite. Mais pas n'importe quelle préparation : celle qui vous permet de connaître les tactiques de votre adversaire. Le jeu d'une équipe. Surtout, les qualités et défauts de toutes ses individualités. Shane Battier n'est pas Charles Barkley : il aime les statistiques. Alors quand il s'apprête à jouer face à un All-Star, il bosse en amont. Beaucoup.

Parfois, il ne peut pas arrêter les meilleurs joueurs de la Ligue. Ces derniers s'adaptent. Et restent supérieurs. Mais certaines autres stars sont plus facilement prises au piège. C'est notamment le cas (selon Battier) de Carmelo Anthony.

« J'ai bien réussi face à lui. Les chiffres ont bien marché contre lui, et il ne s'est pas réinventé en vieillissant. Les deux dernières années où j'ai joué face à lui, il a fait exactement ce que les rapports disaient qu'il ferait, à chaque fois. »

La différence entre Melo et d'autres cadors serait donc cette constance dans son jeu, synonyme de faiblesse pour quiconque l'étudie de près :

« Beaucoup de joueurs vont faire changer leur jeu – Kobe était tellement à difficile à jouer au meilleur de sa forme, ou Durant et LeBron. Mais Carmelo je savais ce qu'il ferait. Il était sur le côté gauche, il plongeait son épaule droite puis allait sur sa main gauche à chaque fois. »

Shane Battier passe donc à l'action. Et ça marche :

« Mais il ne le faisait pas si je obligeais à utiliser sa main droite et à plonger avec son épaule gauche. Et du coup je réussissais à faire diminuer son efficacité. »

Problème : un soir de 2013, Carmelo Anthony s'est fâché. Inscrivant 50 points face au Heat de Battier. Le pro de la prépa le reconnaît lui-même :

« La seule fois où il m'a eu, il a fait le match le plus incroyable qu'il a joué face à moi. C'était comme la plus grande exception en termes de chiffres et de stats. Il a mis 50 points, et n'a marqué aucun panier dans la raquette. »

Même aujourd'hui, Shane Battier n'a pas l'air de s'en être remis :

« Il m'a mis 50 points, ZERO point dans la raquette. »

Charles Barkley doit être content de cette revanche.

Via ProBasketballTalk

Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest