Un jour sans fin pour Davis, LaVine pète le feu : ce qu’on a retenu de la nuit

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Il s'en est passé de belles lors des 9 matches de la nuit en NBA, entre un David déprimé, un Cousins trop tendu et un LaVine on fire.

Il y a tellement de matches, d'actions et d'histoires qui se disputent et s'écrivent chaque soir en NBA qu'il est difficile de garder un œil sur toutes les performances et les anecdotes. Mais notre crew est là pour vous mettre au parfum des infos les plus pertinentes (ou non) de la nuit.

- En voyant le nom de Jake Layman sur le boxscore du match entre Portland et Golden State, on s'est demandé si le préposé à la feuille de match n'avait pas mis par erreur le nom de l'un des arbitres ou du délégué dans la colonne des joueurs. Non, Layman est un joueur de basket et il l'a démontré avec brio dans le garbage time cette nuit, en signant 17 points (tous dans le 4e QT) dont 5 paniers à 3 points contre les Warriors pour sa première apparition dans la ligue. Poste 3 de 22 ans drafté en 47e position l'an dernier (la preuve qu'on a tort d'aller se coucher après le 1er tour...), Layman est devenu le 2e joueur de l'histoire, après Donyell Marshall, à inscrire 5 shoots à 3 points pour ses débuts en NBA. C'est aussi le recordman de points pour un débutant à Portland depuis... Damian Lillard.

- On pensait que le banc des Warriors était à la masse après l'exode massif du second unit de l'an dernier. Ian Clark a tenu à rappeler qu'il était toujours là en réussissant son record en carrière (22 pts) avec un mignon 8/8.

- Les Sixers se sont franchement bien battus contre Orlando et tous sauf un ont un différentiel +/- très acceptable. Seul un joueur a vraiment pesé négativement dans ce match : Nik Stauskas avec... -20. On ne peut s'empêcher d'avoir en tête les images de Vivek Ranadive pendant la Draft 2014 : "Stauskas ? Stauskas ? Stauskas !"

- Au début du 4e quart-temps contre Miami, DeMarcus Cousins n'affichait aucune faute au compteur. Quelques minutes plus tard, "Boogie" rejoignait le banc pour 6 fautes dont 3 offensives et laissait ses coéquipiers prendre l'eau en prolongation. On veut bien qu'il y ait un ou deux coups de sifflet sévères, mais ce n'est pas normal après 6 saisons pleines en NBA de faire preuve d'aussi peu de sang froid et de lucidité. Surtout pour un joueur de ce niveau...

- Encore 8 passes décisives pour Joakim Noah malgré la défaite à Detroit. On sait que les point forwards sont à la mode, mais c'est quand même un peu inquiétant que "Jooks" fasse autant de passes que Derrick Rose (2), Brandon Jennings (2), Courtney Lee (2), Carmelo Anthony (1) et Kristaps Porzingis (1) réunis, non ?

- Memphis qui repose déjà Marc Gasol et Mike Conley pour un déplacement à Minneapolis, c'est un peu du foutage de gueule. En milieu de saison, d'accord, mais après quatre matches... Du coup les coiffeurs des Grizzlies ont pris 30 points dans la face par les Wolves.

- Du coup, on n'a pas trop pu se faire une vraie idée du niveau de Kris Dunn face à des vétérans NBA. On notera que le rookie des Wolves a encore montré son sens de la défense et de l'anticipation (5 interceptions) à défaut d'avoir fait des merveilles dans les autres secteurs (10 points, 6 passes).

- Zach LaVine est sans doute le joueur qui a l'air d'avoir le plus progressé au contact de Tom Thibodeau cet été. L'arrière de Minnesota tourne à 27.3 points, 52.2% d'adresse globale et 50% à 3 points depuis la reprise. Pas mal pour "le basketteur le moins fort de la ligue", non ?

- C'est déjà "Un Jour sans Fin" pour Anthony Davis, auteur d'un nouveau carton (35 points, 15 rebonds) contre Milwaukee mais avec une quatrième défaite en quatre matches au bout. Finalement, Alvin Gentry est peut-être plus fait pour être un très bon assistant qu'un head coach...

- Joël Embiid a joué 24 minutes contre le Magic et a encore fait du bon boulot (18 pts, 10 rbds, 4 pds et 4 ctres) avec un contre symbolique sur l'homme que l'on surnommait autrefois "Ibloka"...