Les Warriors sont flippants, Love is in the air : ce qu’on a retenu de la nuit

Au menu de la matinée en NBA : les Warriors en mode White Walkers, un Kevin Love record et un Joël Embiid fâché par son temps de jeu.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Les Warriors sont flippants, Love is in the air : ce qu’on a retenu de la nuit
Il y a tellement de matches, d'actions et d'histoires qui se disputent et s'écrivent chaque soir en NBA qu'il est difficile de garder un œil sur toutes les performances et les anecdotes. Mais notre crew est là pour vous mettre au parfum des infos les plus pertinentes (ou non) de la nuit. - Ça fait du bien de revoir Dirk Nowitzki sur les parquets. On espère juste que les camarades de jeu que va lui imposer Rick Carlisle (genre Finney-Smith, Gibson, Brussino and co) ne vont lui donner envie de rejoindre KG, Timmy et Kobe à la maison de retraite des légendes. - C'était un peu à qui organiserait la meilleure soirée portes ouvertes entre Portland et les Lakers. Les Blazers ont pris 134 points dans le cornet par les Cavs et les Lakers 149 (!) par les Warriors sans prolongation ! - Ce serait intéressant de voir Ian Clark avec un peu plus de temps de jeu et dans une autre équipe. A chaque fois qu'il entre ou presque depuis la saison dernière, le garçon est meurtrier à 3 points. Cette nuit : 5/5 dans l'exercice et 21 points en tout. Si vous ne savez pas où joue Clark, c'est que vous n'avez pas encore les connaissances requises pour briller en société ! - Les Warriors, c'est un peu comme les White Walkers. On savait qu'ils étaient là et finiraient par casser la gueule à tout le monde. On ne savait juste pas quand. L'invasion a commencé : 9 victoires de suite après la raclée infligée aux Lakers (meilleure série en cours), 123.9 points de moyenne sur cette série, 51% d'adresse globale, 43% à 3 points et 34 passes décisives (!) par match. KD, Klay Thompson et Curry tournent au moins à 24 pts/match sur les 9 victoires, tous à plus de 52% d'adresse. Ça attaque fort, ça défend beaucoup mieux, les Warriors n'ont pas prévu d'épargner qui que ce soit... - Andrew Bogut s'embrouillait avec les Clippers quand il jouait aux Warriors et il s'embrouille avec les Clippers maintenant qu'il joue pour les Mavs. Au moins, le type est constant dans ses beefs. - Joël Embiid avait décidé d'arborer  un bandeau cette nuit contre Memphis. Et il avait très envie de le faire examiner de près à Jarrell Martin... http://www.dailymotion.com/video/x53b5xs_l-enorme-contre-de-joel-embiid-sur-martin_sport - Ses limitations en termes de temps de jeu commencent à frustrer de plus en plus l'ami Jojo. Interdit de disputer la seconde prolongation face à Memphis, le Camerounais a passé ses nerfs sur une chaise. D'un côté, on comprend son envie d'aider Philly à gagner des matches dès à présent (surtout vu son incroyable impact sur les rencontres), mais de l'autre comment blâmer les Sixers, forcément effrayés de perdre leur joyau qui sort de deux saisons blanches ? Dans tous les cas, on a hâte de voir Embiid marcher sur la ligue pendant 35 minutes tous les soirs... - Le duel entre Andre Drummond et Hassan Whiteside n'a pas tenu ses promesses. Whiteside s'est peut-être un peu trop mis la pression avec ses déclarations sur le retour en force des big men et a raté son match. Pour la première fois depuis le début de la saison, il n'a pas atteint les 10 rebonds (6 prises et 8 points) et s'est fait dominer par le pivot des Pistons (auteur de 18 pts, 15 rbds, 4 stls et 4 ctres). - Le porte-bonheur Jrue Holiday continue de frapper. Quatrième victoire en quatre matches depuis son retour pour les Pelicans, cette fois contre les Wolves. Sa présence a l'air d'avoir reboosté Anthony Davis, qui a tout simplement claqué 45 pts pour rappeler à "KAT" qu'il y avait encore une petite classe d'écart entre eux. - On pensait que Ricky Rubio allait revenir fort et aider les Wolves à régler leur problème à la mène mais l'Espagnol est dans le dur des deux côtés du terrain. On l'a encore vu galérer cette nuit lors de la défaite face aux Pelicans. Sur les quatre derniers matches, Ricky la belle vie tourne à 3.3 points, 6.5 passes à 1/10 à 3 points et 2/20 en global. Faiblard pour un starter avec 6 années de NBA derrière lui. Les rumeurs de trade vont bientôt resurgir... - Si certains doutaient de l'importance de George Hill au Jazz, la victoire contre Denver et ses 22 points ont servi de mise au point. Si les dirigeants ont fait de l'ancien back up de TP leur priorité pour une prolongation, c'est qu'ils ont remarqué que leur équipe était à l'arrêt sans lui (4 défaites de suite). - LeBron James, un fidèle de BasketSession et un fervent lecteur de Reverse, a dû tomber sur l'épisode 1 de notre Awards Race hier. Sans doute vexé d'être derrière Blake Griffin au classement provisoire du MVP, le "Chosen One" a répondu avec un triple-double contre Portland. OK, LeBron, on fera plus gaffe la prochaine fois... - "Je n'ai pas eu l'impression de faire quelque chose de différent de d'habitude. Je ne me suis même pas rendu compte que c'était un record". Kevin Love, nouveau détenteur du premier quart-temps le plus prolifique de l'histoire (34 pts), c'est un peu ce mec qui te sortait un 20/20 en mec et disait "ah bah dis donc, je pensais pas réussir aussi bien alors que j'avais à peine révisé"... - Si James Harden a encore sorti un match à 15 passes lors de la défaite contre Toronto, le barbu a aussi marqué un grand coup dans la course au titre de champion des turnovers : 12 (!) cette nuit, alors que son rival n°1, Russell Westbrook, était en "petite forme" avec seulement trois pertes de balle contre Sacramento.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest