Que sont-ils devenus ? Les Boston Celtics 2008

Que sont-ils devenus ? Les Boston Celtics 2008

En 2008, les Boston Celtics remportaient leur dernier titre à ce jour. On a pris des nouvelles de ce groupe qui a marqué la fin des années 2000.

Celtics Paul Pierce Vs LeBron James

Rajon Rondo

Le petit génie du puissance 4 - il se vante d'être invaincu - au caractère un peu associable et renfermé, est le dernier joueur des Celtics 2008 à être encore en activité. Pas sûr que si on lui avait dit à cette époque qu'il finirait meneur de jeu des Los Angeles Lakers avec LeBron James comme coéquipier, il l'aurait cru. Pourtant, c'est bien ce qui s'est passé pour lui, après avoir bourlingué entre Dallas, Sacramento et New Orleans, sans parvenir à se fixer dans une équipe compétitive comme il l'aurait espéré à son départ de Boston.

En 2008, Rajon Rondo était sophomore, ce qui n'a pas empêché Doc Rivers de compter immédiatement et énormément sur lui. Il faut dire que dans une NBA où savoir shooter n'était pas encore un pré-requis pour les meneurs, Rondo était comme un poisson dans l'eau, régalant par son sens phénoménal de la passe et son absence totale de peur. Malgré son caractère particulier, il a vite accroché avec les membres du Big Three. En playoffs, jusqu'au sacre, il a tourné à plus de 10 points et 6 passes pour alimenter ses partenaires plus huppés avec brio.

Les choses se sont gâtées entre Ray Allen et lui, lorsqu'il a appris que "Jesus" était favorable à ce que Danny Ainge le trade contre Chris Paul, alors que les autres membres du quatuor avaient apposé leur veto. Les choses ne se sont jamais vraiment arrangées et il ne faut pas compter sur Rajon Rondo pour avoir un mot positif au sujet d'Allen aujourd'hui.

A 34 ans, le voilà qui joue 20 minutes par match avec les Lakers, dans l'espoir d'aller décrocher une bague de plus que Paul Pierce et Kevin Garnett.

Paul Pierce

Paul Pierce n'aura jamais réussi à avoir exactement la même aura que les légendes bostoniennes qui l'ont précédé. Mais il est sans doute ce qui s'est le plus rapproché d'une icône basket à Bean Town, depuis le départ à la retraite de Larry Bird. "The Truth" est resté 15 ans à Boston et, s'il avait le choix aujourd'hui, il aurait sans doute renoncé à tenter un challenge ailleurs, tant ses passages à Brooklyn, Washington et Los Angeles, loin d'être ridicules, ont semblé un peu contre-nature.

Si on gomme cette fin de carrière finalement peu productive, impossible d'oublier la legacy de Pierce chez les Celtics, particulièrement en ce qui concerne ces Finales 2008. "P-Double" y a été héroïque, entre le fameux match du fauteuil roulant et sa capacité à tracter l'équipe avec lui pour résister à Kobe Bryant et ses ouailles. MVP des Finales, Pierce a validé sa place au Panthéon des Celtics sur cette seule campagne de playoffs, où ses 19.7 points de moyenne et son leadership ont été prépondérants.

Depuis sa retraite en 2017, après avoir signé un contrat pour la forme avec Boston, Paul Pierce a lui aussi choisi les médias pour rester proche du terrain. "The Truth" a une fâcheuse tendance à vouloir prendre la position la plus marginale dans un débat et à jouer les O.G. sur chaque question, mais ça reste un plaisir de le voir à l'antenne sur ESPN, parfois en même temps que son camarade Perkins.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest