Chandler Parsons : « Je suis horrible »

Chandler Parsons a le temps de jeu et le rendement d'un joueur bas de gamme, lui qui a signé un contrat faramineux l'été dernier.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Chandler Parsons : « Je suis horrible »
Les Memphis Grizzlies ont misé gros sur Chandler Parsons (quelle idée saugrenue, non ?) en lui offrant 94 millions de dollars sur 4 ans l'été dernier. Depuis... pas grand chose. L'ancien joueur des Rockets et des Mavs a progressivement repris la compétition après des problèmes aux deux genoux, mais son temps de jeu et son impact sont limités pour le moment. Puisque les Grizzlies tournent bien, David Joerger n'a aucune raison d'accélérer le processus et Parsons a pour l'heure le rendement d'un joueur anecdotique dans cette ligue. L'éphémère joueur de Cholet en est conscient, c'est déjà ça.
"Je suis vraiment horrible en ce moment. Je n'ai rien dans les mains et je ne suis pas dans une forme acceptable pour jouer un match. Je ne rentre pas assez de shoots alors que j'ai été un joueur efficace depuis le début de ma carrière. Si on me laisse jouer plus longtemps, je prendrai le rythme. On me file un paquet d'argent pour aider l'équipe... Mais c'est un peu comme si on demandait à un chirurgien d'opérer en 12 minutes (son temps de jeu moyen, NDLR). Il ne fera pas du bon boulot", a-t-il expliqué à Sam Amick de USA Today.
Une métaphore pas si mal trouvée. En attendant, récupérer un Parsons à son meilleur niveau aiderait assurément Memphis à lutter à armes égales avec les autres prétendants au top 5 à l'Ouest.    
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest