Doucement mais sûrement, les Charlotte Bobcats progressent

Alors que les saisons galères s’enchaînent les Charlotte Bobcats commencent à voir le jour grâce à Walker, Henderson et Kidd-Gilchrist.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Doucement mais sûrement, les Charlotte Bobcats progressent
Si les Raptors ont une vocation à former des jeunes joueurs en dépit de leur rendement collectif, alors que dire des Charlotte Bobcats ? La franchise peine en queue de peloton (15 victoires, 52 défaites), à des années lumières du Miami Heat. Les coéquipiers de Kemba Walker ont terminé avec le pire pourcentage de victoires de la ligue, l’an passé, et n’ont que très légèrement progressé cette saison. Alors que faire pour les Charlotte Bobcats ? Profiter des longues saisons pour aguerrir les jeunes pousses aux dents longues de l’effectif à la dureté du jeu NBA, dans l’espoir de former un ou deux All-Stars. Quitte à se prendre des grosses tôles. Mike Dunlap, le coach venu l’été dernier, l’assume, il n’est pas là pour qualifier les Cats en playoffs :
« On m'a fait venir pour développer des joueurs. Les progrès de Gerald Henderson sont indéniables, tout comme ceux de Kemba Walker, » explique le coach au crâne dégarni à The Gaston Gazette.
[superquote pos="d"]"Nous ne réalisons pas une super année mais nous construisons quelque chose" Walker[/superquote]Autant les Charlotte Bobcats perdent, autant la franchise commence à avoir dans ses rangs quelques joueurs excitants. Logique, à force de finir dans les dernières places de la NBA. On retrouve ainsi dans l’effectif : Kemba Walker, champion NCAA et MOP du final four avec Connecticut, Michael Kidd-Gilchrist, champion NCAA avec Kentucky et Gerald Henderson, formé à Duke, tout de même. Avec ces trois joueurs, tous titulaires, les Charlotte Bobcats peuvent espérer mieux figurer dans les années à venir. Kemba Walker, meilleur marqueur de l’équipe (17,2 pts et 5,6 passes) le sait, sa franchise n’est pas encore programmée pour gagner :
« Nous faisons des progrès. Nous ne réalisons pas une super année mais nous construisons quelque chose, nous sommes une équipe jeune qui travaille dur. »
A l’image de Gerald Henderson, actuellement en pleine bourre (23 points de moyenne sur les six derniers matches), les Charlotte Bobcats sont sur la bonne voie. La franchise disposera d’un bon choix lors de la prochaine draft. A Michael Jordan et son organisation de l’utiliser à bon escient…

Les statistiques de Kemba Walker

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 CHA 67 67 34.5 0.421 0.340 0.785 0.7 2.6 3.3 5.6 2.0 0.4 2.3 1.8 17.2
Career 133 92 30.9 0.397 0.324 0.787 0.6 2.9 3.4 5.0 1.4 0.3 2.0 1.5 14.7

Les statistiques de Gerald Henderson

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 CHA 53 43 29.6 0.438 0.365 0.829 0.8 2.8 3.5 2.3 0.9 0.5 1.4 2.2 14.3
Career 219 128 24.7 0.446 0.278 0.789 0.8 2.3 3.1 1.7 0.7 0.4 1.2 1.8 10.7

Les statistiques de Michael Kidd-Gilchrist

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 CHA 64 63 25.8 0.451 0.222 0.735 1.6 3.9 5.5 1.5 0.8 1.0 1.3 2.1 8.9
Career 64 63 25.8 0.451 0.222 0.735 1.6 3.9 5.5 1.5 0.8 1.0 1.3 2.1 8.9
Afficher les commentaires (28)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest