Surpris d’atterrir à Charlotte, Malik Monk s’en réjouit finalement

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

Malik Monk a été surpris d’être choisi tardivement lors de la draft. Malgré tout, il est heureux de pouvoir jouer pour son idole.

Le cas de Malik Monk est l’un des plus étonnants de la dernière draft. Alors que sa cote était très haute en sortie de NCAA, il a finalement atterri aux Charlotte Hornets, pour son plus grand bonheur.

Aux côtés de De’Aaron Fox, il formait un duo de feu à Kentucky sous les ordres de John Calipari. Annoncé au minimum dans le top 10, il a en réalité été choisi en 11e position par les Hornets.

« J’étais surpris qu’autant d’équipes fassent l’impasse sur moi », avoue Monk. « Toutes les équipes où vous auditionnez vous disent des choses sympas. Mais j’ai été choisi ici pour une bonne raison. »

Au final, s’il a attendu plus longtemps que prévu ce soir-là, l’arrière se retrouve dans un projet intéressant. Charlotte veut retrouver les playoffs cette saison. Surtout, Malik Monk peut se vanter d’appartenir à la franchise de Michael Jordan.

« Je joue pour le plus grand joueur de tous les temps », s’exclame-t-il. « Je peux l’appeler, lui poser des questions. J’ai aussi Kemba (Walker) et Dwight (Howard) pour ça. »

Désormais, le jeune joueur de 19 ans doit se faire sa place dans un effectif de qualité. Pour que Steve Clifford lui offre du temps de jeu, il va devoir améliorer certains aspects de son jeu.

« Nous avons regardé des vidéos. J’ai fait des remarques sur sa défense en université. Il ne va pas pouvoir défendre comme il faisait à Kentucky », explique le coach. « C’est un monde différent, ils vont davantage l’attaquer. »

Il lui reste des progrès à faire de ce côté du terrain. Monk lui-même le sait et compte y remédier.

« Je dois faire plus d’efforts en défense », concède-t-il. « Il faut se rendre compte que chaque possession compte. Tu ne peux rien tenir pour acquis. »

Malgré tout, Malik Monk va pouvoir apporter quelque chose dès sa saison rookie. Parfois en manque de scoring en sortie de banc, les Hornets tiennent avec lui un scoreur né.