Chris Bosh : « Je ne perds jamais confiance en moi »

Chris Bosh est à la peine depuis quatre matches. Muet en attaque, il doit se reprendre ce soir, face aux San Antonio Spurs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Chris Bosh : « Je ne perds jamais confiance en moi »
La dernière fois que Chris Bosh a rencontré les San Antonio Spurs, LeBron James et Dwyane Wade "blessés" manquaient à l'appel. Libéré des deux autres Amigos, l'intérieur du Miami Heat s'est rappelé au bon souvenir de ses années passées aux Toronto Raptors. Entouré de rôle player, CB4 (il portait encore le numéro 4) était un All-Star considéré parmi les meilleurs de la ligue à son poste comme en témoigne ses 24 points et 8 rebonds de moyenne lors de sa dernière saison dans le Canada. Face à des Spurs au complet ou presque (seul Manu Ginobili était absent), le natif du Texas sortait de son mutisme avec 23 points inscrits dont le panier à trois-points de la victoire à une seconde du buzzer. Ce Chris Bosh paraît bien loin... Il n'a été que l'ombre de lui même en finale de Conférence, inscrivant moins de 10 points lors de ses quatre derniers matches. Il faut remonter à sa saison rookie pour retrouver trace d'une pareille série. L'intérieur du Heat a également manqué 26 de ses 34 derniers tirs. En panne d'adresse, il croît toujours en lui :
"Je ne perds jamais confiance en moi. Je n'hésite jamais, c'est toujours la même chose. J'estime que je suis capable de bien jouer, ce sont juste des circonstances différentes. Je continue d'avancer", assure le joueur à Yahoo ! Sports.
En venant à Miami, Chris Bosh a sacrifié ses ambitions personnelles pour espérer gagner des titres qu'il n'aurait finalement sûrement jamais gagné en unique franchise player. Au-delà de son rôle amoindri en attaque (troisième option), il doit également se coltiner le sale boulot. Autant de raisons qui poussent Erik Spoelstra à qualifier son joueur "comme le plus important au Heat". Le terme est peut être un peu fort lorsque l'on possède un arrière double champion NBA futur Hall Of Famer et le quadruple MVP dans ses rangs mais il y a de l'idée. En supposant que LeBron James apporte toujours une base minimum autour des 22, 23 points sans même évoquer les rebonds et les passes décisives, un Chris Bosh en forme est toujours un atout non négligeable - voire un gage de succès - pour les champions en titre. Son retour face à Boston, en finale de Conférence l'an dernier, avait changé la donne pour Miami. Face aux Spurs, Chris Bosh devra marquer des points, et vite.
"Je veux vraiment être très agressif offensivement dès le début du match. Ça m'aide beaucoup, je joue mieux (ensuite) et nous sommes meilleurs. Ça me lance pour la suite de la rencontre."
Pour se motiver un peu plus (est-ce vraiment nécessaire... ?) Chris Bosh affrontera ce soir son idole de jeunesse, Tim Duncan. S'il espère un jour compter quatre bagues au doigt comme le Mr Big Fundamental, CB1 doit retrouver le niveau de jeu qui a fait de lui l'un des meilleurs intérieurs de la ligue.
Afficher les commentaires (20)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest