Chris Bosh : « Je veux finir ma carrière à Miami »

Souvent cité parmi les rumeurs de départ cet été ou la saison prochaine, Chris Bosh a fait part de son ambition de rester à Miami jusqu'à la fin de sa carrière.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Il suffit parfois d'un rien pour déclencher une rumeur de transfert. Père d'un nouvel enfant, Chris Bosh est à la recherche d'une nouvelle maison. Une nouvelle baraque, certes mais pas une nouvelle terre d'accueil. En difficulté sur les parquets, l'intérieur du Miami Heat revient fréquemment parmi les trades annoncés des Floridiens. Une rumeur faisait même état d'un échange avec les Charlotte Bobcats... En effet, le nouveau CBA rend de plus en plus difficile la formation, ou plutôt la pérennisation des Big Three dans la ligue (Cf. REVERSE #40). Comme LeBron James, CB1 aura la possibilité de mettre un terme à son contrat en 2014. Certains observateurs imaginent le Heat se délester de son ailier fort All-Star pour s'assurer de conserver le King. Des rumeurs qui n'atteignent plus l'ancien franchise player des Raptors :
"Vous savez, je m'en fous (des spéculations)", résume simplement Chris Bosh à The Sun Sentinel. "Au début, j'y prêtais attention mais ça a eu une influence sur mon jeu. Les gens vont parler de vous quoi qu'il arrive, ce n'est pas quelque chose que vous pouvez évitez. Donc pourquoi leur prouver qu'ils ont tort ? Je joue, c'est tout."
Surtout, Chris Bosh ne s'imagine pas du tout changer d'équipe. Le joueur a accepté de sacrifier son statut de leader et une bonne dizaine de branlées au premier tour des playoffs - s'il était resté aux Raptors - pour remporter des titres avec le Heat :
"Je suis à Miami pour le reste de ma carrière. Je veux prendre ma retraite ici. J'espère gagner encore d'autres titres ici."
Mais, pour gagner des titres, Chris Bosh devra se sortir un peu les doigts du c**. Au même titre que son ami et voisin Dwyane Wade, avec qui il passe la plupart de ses journées, l'intérieur de Miami est la cible des critiques. Mais ça aussi, il s'en fiche.
"Si on gagne, personne ne se souviendra de rien."
Encore faudrait-il gagner. Game 4 dès ce soir !
Afficher les commentaires (17)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest