Chris Copeland : « Les Pacers ont besoin d’un gars comme moi »

Présent en Argentine avec Manu Ginobili pour le programme Basketball Without Borders, Chris Copeland s'est exprimé sur sa signature à Indiana.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Chris Copeland : « Les Pacers ont besoin d’un gars comme moi »
Chris Copeland a réalisé une interview par vidéo conférence depuis Buenos Aires où il est présent pour entraîner de jeunes joueurs pour le programme Basketball Without Borders. Il s'est notamment exprimé sur son choix de rejoindre les Pacers et les raisons pour lesquelles il pensait qu'Indiana était la meilleure destination possible pour lui.
"C'est un peu de tout. Mon rôle a toujours été une chose importante pour moi. Je pense qu'ils avaient besoin d'un gars comme moi. Je pense que je peux les aider. Pendant tout le processus de recrutement, ils ont été clairs qu'ils allaient vraiment m'utiliser."
Lorsqu'il jouait en dehors de la NBA, Copeland a souvent été considéré comme un ailier fort alors que dans la grande ligue, il a clairement le jeu et le physique d'un poste 3. Mais quand on lui demande à quel poste il joue, il répond souvent "partout". En réalité il se moque du poste sur lequel il joue tant qu'il est sur le terrain.
"Mes meilleurs coaches m'ont toujours dit, 'tu es un joueur'. C'est tout ce qui est important. Ce n'est pas une question de changement de poste. Ce qui est important c'est d'être sur le terrain et bien jouer sur le poste que vous occupez. Quand vous êtes sur le terrain, vous dominez."
Chris Copeland a dû parcourir un long chemin semé d’embûches en D-League puis en Europe avant de pouvoir jouer en NBA. Après avoir signé chez les Pacers, il avait visité la ville et avait expliqué aux fans qu'ils l'entendrait beaucoup dire le mot "béni".
"On ne m'a définitivement rien donné. Je suis vraiment béni. Je me rappelle avoir été dans différentes situations espérant juste avoir une opportunité. Pour moi, c'est très important d'insister là-dessus en interview. J'apprécie vraiment ce que je vis. Je sais que je suis passé proche de ne jamais jouer en NBA."
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest