NBA Sunday : Chris Singleton décrypte Clippers-Bulls

Dimanche, à 21h30, les Los Angeles Clippers accueillent les Chicago Bulls sur beIN Sports 3. L'occasion de discuter un peu avec Chris Singleton des forces en présence.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Interview
NBA Sunday : Chris Singleton décrypte Clippers-Bulls
Chaque semaine, retrouvez  l'interview d'un des membres phares de l'équipe NBA de Bein Sports pour parler de l'affiche du NBA Sunday. Aujourd'hui, c'est Chris Singleton qui a évoqué pour nous le match entre les Los Angeles Clippers et les Chicago Bulls, que vous pourrez suivre à 21h30 sur beIN Sports 3 et sur le NBA League Pass, mais aussi au bar Le Players avec l'association GAME TIME. Est-ce que tu penses que les Clippers vont se remettre de ce qui est arrivé avec Blake Griffin ? Parce que même s'ils jouaient bien sans lui, ça parait dur de les imaginer aller loin s'il n'est pas bien mentalement ou physiquement... A court terme, on a vu qu'ils étaient capables de gagner des matches sans lui, ils ont relancé un peu Paul Pierce et ont trouvé leur style. Mais à long terme ça coûtera cher. On sait que cette équipe n'ira pas loin, surtout qu'il y a déjà deux équipes, et même trois avec OKC, qui paraissent nettement au-dessus. Je pense que ce sera très dur sans Blake Griffin. Est-ce qu'on peut s'attendre à ce que ça bouge autour de lui ? Pour le moment, on est dans le politiquement correct. Les Clippers disent le soutenir et veulent avancer malgré cet épisode. Sauf que ce n'est pas sa première frasque et on parle d'un joueur qui a une valeur marchande élevée. Est-ce que ce ne serait pas le moment de changer un peu de trajectoire pour la franchise et de le trader ? Attention, il faut quand même récupérer quelque chose de solide, mais au bout d'un moment il faut être réaliste et se dire que l'équipe stagne et recrute mal. On a vu avec Josh Smith, qui est déjà reparti, et Lance Stephenson, que ce qu'ils ont fait cet été n'a servi à rien. Ils jouent avec la même équipe que l'année dernière... Ils ont quand même quelques satisfactions, à l'image de JJ Redick qui a même été cité pour une participation au All-Star Game... [superquote pos="d"]"Les Clippers n'ont rien fait, rien gagné, mais parlent quand même beaucoup".[/superquote]J'aime beaucoup Redick. C'est typiquement le genre de joueurs qu'il faut avoir dans son équipe. Il a des fondamentaux parfaits comme tous ceux passés par Duke, il travaille sans relâche, c'est un gros shooteur et une option d'attaque importante. C'est lui qui a le plus profité de l'absence de Blake Griffin selon moi. Au final, on l'a longtemps sous-estimé en NBA, mais je le trouve par exemple meilleur qu'un gars comme Kyle Korver qui lui a été All-Star. En NBA, chez les fans et les équipes adverses, la mode c'est un peu de détester les Clippers. Est-ce que tu comprends qu'ils déclenchent autant d'animosité ?  Oui, complètement. Leur langage corporel est détestable, leur comportement avec les arbitres aussi. Quand tu gagnes des titres, tu peux faire ce genre de choses et être à l'abri des critiques. Mais ils n'ont rien fait, rien gagné, et parlent quand même beaucoup. Il y a aussi le fait qu'ils continuent de faire primer le spectacle sur l'efficacité alors que c'est quelque chose dont ils ont terriblement besoin. C'est vrai que c'est une équipe qu'on n'aime pas forcément... En face ce soir on a les Bulls, qui un soir vont nous faire dire qu'ils sont dans le coup, avant de rechuter complètement le lendemain... [superquote pos="g"]"Le fait qu'on ne sait pas si Rose est toujours le chef perturbe l'équipe".[/superquote]Chicago me parait un peu figé, pas régulier. Quand tout fonctionne on se dit que c'est une machine, mais le problème c'est que quelques jours après les mêmes problèmes refont surface. Derrick Rose qui revient, puis qui ne revient finalement pas... Le fait qu'on ne sait pas si c'est toujours lui "le chef" créé une ambiguïté qui perturbe l'équipe. Jimmy Butler réclame des choses à juste titre. Autant à ce niveau qu'en termes de style de jeu, il y a une confusion. Tu ne les vois pas aller loin cette saison ? Non, en tout cas pas en Finales NBA. Cleveland a trop d'avance. Les Bulls sont toujours en quête de leur identité avec un jeune coach qui a voulu chambouler ce qui se faisait et qui se rend compte que ce n'est pas si simple... L'annonce des remplaçants pour le All-Star Game est tombée et Pau Gasol n'y figure pas. Tu l'aurais choisi ou pas ? Probablement pas. Il reste très bon, mais je le trouve un peu en dessous de l'année dernière dans le jeu. Surtout, le mode de fonctionnement des votes fait que la concurrence est bien trop relevée cette année. Un petit pronostic pour ce Clippers-Bulls ? On a deux équipes qui veulent mettre en avant un jeu rapide, mais Chicago a un peu plus de densité physique et défend mieux. Ça va clairement se jouer dans la raquette. Je dirais une petite victoire des Bulls. La grille des programmes de beIN Sports
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest