Doc Rivers met la pression à Chris Wilcox

Revenu en force dans la rotation des Celtics, Chris Wilcox est désormais le pivot remplaçant attitré de Kevin Garnett.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Doc Rivers met la pression à Chris Wilcox
L’ensemble des GM's de la ligue le sait, une franchise ne se construit pas uniquement sur des superstars. D'abord, pour des raisons financières, mais aussi parce qu'il y a toujours besoin de joueurs de devoir, durs au mal pour aider les meilleurs joueurs à se surpasser. Le type de joueur que l’on ne remarque pas dans les statistiques mais dont le travail permet à l’ensemble de l’équipe de mieux jouer, un écran par-ci, une aide défensive par-là. Chris Wilcox ne sera jamais un All-Star. Encore moins à 30 ans. Joueur solide durant ses meilleures années à Seattle (13 pts et 7 rbds), il a ensuite été baladé de franchise en franchiss avant d’atterrir aux Celtics, en 2011. Jamais titulaire, il joue peu. Mais pourtant, depuis le transfert de Jason Collins de Boston à Washington, Chris Wilcox trouve sa place dans la rotation des verts et blancs. Selon The Boston Globe, Doc Rivers a tenu à bien lui expliquer son rôle :
« Il m’a dit que je devais sortir du banc, jouer dur, être agressif et apporter de l’énergie chaque soir. Mon rôle a toujours été le même, mais désormais j’ai plus de temps de jeu. A un moment, je jouais quatre ou cinq minutes et c’est difficile dans ces conditions d’être constant, surtout si l’on n’est pas sur de jouer tous les soirs », explique Chris Wilcox.
L’ancien champion NCAA avec Maryland, drafté en 2002 (8ème position), est le seul pivot remplaçant de l’effectif. Le titulaire du poste, Kevin Garnett, a 36 ans et ne peut plus se permettre de jouer 40 minutes par match si les Celtics envisagent de bien figurer en playoffs. Doc Rivers se sent donc obligé de ne pas se relâcher avec Chris Wilcox :
« Nous mettons de la pression sur Chris. Nous avons perdu un élément important du vestiaire (Jason Collins) et Chris va devoir très bien jouer. »
La meilleure des réponses, Chris Wilcox l'a donnée sur le parquet. 14 points et 8 rebonds, lors d’une victoire face à Phoenix, en 22 minutes de jeu. Mais là encore, le Doc trouve la parade :
« Ce n’était qu’un match, il doit le faire tous les soirs. »
Vendredi dernier, Wilcox récidive face aux Warriors, 8 pts (à 4/4) et 7 rebonds, victoire en prime. Suffisant pour gagner la confiance de Doc Rivers ?

Les statistiques de Chris Wilcox

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 BOS 38 0 13.0 0.710 0.000 0.667 0.9 1.8 2.7 0.2 0.4 0.4 0.5 1.9 4.4
Career 605 254 20.1 0.538 0.000 0.643 1.6 3.4 5.0 0.7 0.5 0.4 1.1 2.4 8.4
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest