Cleveland, la « vraie » saison commence

Si les Cavaliers ne devraient pas être inquiétés par les Pistons, ce premier tour donnera un début de réponse quant à leurs vraies chances de jouer le titre.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Cleveland, la « vraie » saison commence
LeBron James n'a pas l'habitude de faire dans la dentelle au premier tour des playoffs. Cette série face aux Detroit Pistons ne devraient pas venir entacher son bilan à ce stade de la postseason (40 victoires, 7 défaites jusqu'à présent). On ne va pas se mentir, ce matchup très classique entre un 1er et un 8ème ne donnera pas lieu à un upset. En revanche, l'équipe de Reggie Jackson et Andre Drummond est suffisamment armée pour titiller leurs adversaires et donner un premier élément de réponse à la vraie question : les Cleveland Cavaliers peuvent-ils aller au bout cette saison ? Pour cela, il faudra mettre de côté tous les problèmes d'ambiance et d'entente de la saison régulière et enfin convaincre en tant qu'équipe.

Les effectifs

Cleveland Cavaliers

Le cinq majeur : Kyrie Irving - J.R. Smith - LeBron James - Kevin Love - Tristan Thompson Le banc : Mo Williams - Dahntay Jones - Matthew Dellavedova - Timofey Mozgov - Channing Frye - Iman Shumpert - Richard Jefferson - James Jones - Sasha Kaun - Jordan McRae

Detroit Pistons

Le cinq majeur : Reggie Jackson - Kentavious Caldwell-Pope - Marcus Morris - Tobias Harris - Andre Drummond Le banc : Stanley Johnson - Jodie Meeks - Aron Baynes - Anthony Tolliver - Spencer Dinwiddie - Steve Blake - Darrun Hilliard - Reggie Bullock - Joel Anthony - Lorenzo Brown

Les Cavs gagneront si :

Ils sont à l’heure à la salle. L’effectif est trop dense pour que Cleveland soit inquiété dans ce premier tour. Les Cavs sont en mission pour retrouver les Finales et ce n’est pas une franchise qui redécouvre les playoffs après six ans d’absence qui va les gêner dans le premier tour. Plutôt que de savoir s’ils gagneront, on attend plus de voir comment ils le feront.

Les Pistons gagneront si :

Si les Cleveland Cavaliers se voient privés à nouveau d’éléments majeurs, et encore... On ne veut pas leur porter la poisse et leur fait revivre une situation semblable aux derniers playoffs, mais à moins que deux des trois stars de Cleveland ne soient blessés, il est tout bonnement impossible que les Detroit Pistons ne prétendent à autre chose que d’emmagasiner de l’expérience pour un futur qui s’annonce clairement prometteur. Les Detroit Pistons vaudront en tout cas le coup d’oeil. Stan Van Gundy a imprimé sa marque et fait des Pistons une des équipes les plus intéressantes à suivre à l’Est. La menace vient de partout : cette saison, les membres du 5 majeur ont tous scoré 10 points minimum à 27 reprises (plus gros score en NBA cette saison). Ils n’ont jamais mis autant de trois-points que cette année (740, alors que la meilleure perf avant l’arrivée de Van Gundy était de 582 en 1996-97), mais ils ont également une vraie force intérieure. Bref, s’ils ne gagneront pas cette série, ils ont de quoi titiller les Cavs et pourquoi pas prendre un match ou deux dans des rencontres serrées ou l’expérience de SVG et l’inexpérience de Lue pourraient faire la différence.

Le duel à suivre : Reggie Jackson vs Kyrie Irving

On va suivre Reggie Jackson pour deux raisons. Déjà, pour savoir s’il est encore gêné par ses douleurs aux abdos qui l’ont empêché de jouer la fin de la saison. Ce type de douleurs, même après du repos, peut longtemps gêner un joueur et peut peser pendant plusieurs semaines sur ses performances. S’il ne joue pas ou même s’il est simplement handicapé, les Pistons se feront balayer. S’il est présent et (presque) à 100%, on va forcément suivre son duel avec Kyrie Irving. Ce sont deux des meneurs les plus spectaculaires de la ligue, capable de tenter des choses incroyables. Après deux expériences en playoffs en tant que remplaçant à OKC, Reggie Jackson a l’air mentalement prêt pour sa grande première en tant que starter et il a envie de prouver face à une grosse équipe qu’il est un meneur calbiré pour les playoffs : “Je ne veux pas jouer contre le petite frère de Golitah ou son homeboy, je veux me battre contre Goliath.” De son côté, Kyrie Irving n’a pas été d’une grande constance au cours de cette saison et les fameux twitts de LeBron James qui lui étaient indirectement destinés prouvent qu’il n’a pas été au top toute la saison. Son début de playoffs, face à un joueur comme Reggie Jackson, sera donc intéressant à suivre dans l’optique des prochains tours.

La question : Les Cavs sont-ils meilleurs que l’an passé ?

Encore une fois, ce premier tour devrait être une formalité pour les Cleveland Cavaliers. Leur véritable objectif, c’est le titre. C’est maintenant que débute leur véritable saison et cette série face aux Pistons donnera des éléments de réponse, qui rassureront ou pas les fans de LeBron James et compagnie. Car si le fait d’avoir Kevin Love et Kyrie Irving - dont les absences ont pesé lourd lors des Finales NBA - en pleine forme physique est clairement une amélioration, beaucoup d’interrogations persistent autour de cette équipe. Déjà l’an dernier, aussi étrange que ça puisse paraître, on avait le sentiment que la perte de Kevin Love n’avait pas autant pesé que ça, tant il n’avait pas paru à son avantage contre les Celtics. Pire, on avait même eu l’impression que le ballon circulait de manière moins incohérente quand Irving n’était plus là. Mais ils restent tous deux de forts joueurs qui pourront bien évidemment apporter ; et dont les blessures ont permis l’an passé à des role players d’acquérir une expérience très précieuse. Outre les retours de blessure, l’autre grosse différence se situe sur le banc. Le remplacement de David Blatt, aussi discutable soit-il, a eu le mérite d’apaiser certaines tensions et de contenter les stars de l’équipe. Mais les Cavs ne semblent pas particulièrement mieux jouer. Et dans un secteur défensif si important lors des playoffs, ils sont apparus moins bons sous la houlette de leur nouveau coach. Surtout, toutes les tensions n’ont pas pour autant disparu. Rarement une équipe avec 57 victoires n’a soulevé autant de questions concernant la cohésion et l’entente dans le vestiaire. Les playoffs et l’objectif titre pourraient clairement dissiper tout ça, mais on n’est pas à l’abri de nouveaux twitts (pas si) énigmatiques (que ça) de LeBron James. Malgré tout, il y a de fortes chances qu’on voit une équipe plus forte que celle des Cleveland Cavaliers 2015. Mais sera-t-elle meilleure que Golden State ou San Antonio ? Au final, c’est là que LeBron le joueur et LeBron le GM seront jugés.

Le prono de BS : Cleveland Cavaliers 4-1 Detroit Pistons

Les Cleveland Cavalier sont bien trop surdimensionnés pour cette série. Mais l’axe Reggie Jackson-Andre Drummond va les gêner et réussir à ramener une petite victoire à la franchise du Michigan.

Jeu-concours adidas

Participez à notre grand jeu-concours en partenariat avec adidas. Pronostiquez les vainqueurs de chaque série du premier tour des playoffs pour gagner une paire adidas D Lillard 2, un Jersey NBA Replica et des abonnements à REVERSE. Rendez-vous à cette adresse : https://www.basketsession.com/adidas/
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest