Cleveland : La parole est à la défense

Convaincants en défense face aux Pacers, les Cleveland Cavaliers entendent désormais reproduire les mêmes efforts à chaque match pour entretenir leur dynamique de victoire.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Cleveland : La parole est à la défense
Vainqueurs pour la troisième fois d'affilée, les Cleveland Cavaliers auraient-ils enfin lancé leur saison ? Rarement impériaux en défense depuis le début du mois de novembre, LeBron James et ses coéquipiers ont su cette nuit élever leur niveau défensif pour asphyxier des Pacers, finalement limités à moins de 40% aux shoots (39,7%). De quoi susciter l'enthousiasme du quadruple MVP qui espère voir son équipe continuer dans cette voie dans les matches à venir.
« Il faut être fier de ça. Les gars ont pris leur travail individuel très au sérieux et ça nous a aidés », a déclaré LBJ à ESPN après le match.
Des efforts à poursuivre selon Kyrie Irving, souvent pointé du doigt pour sa défense mollassonne mais dont la volonté a cette fois été déterminante dans la victoire de siens, en témoignent les pourcentages aux tirs de ses adversaires direct, Donald Sloan et C.J. Watson, qui n'ont converti à eux deux que 3 de leurs 14 tentatives.
« J’entre dans ma quatrième année et j’avais conscience des efforts qu’il fallait que je fasse pour être meilleur dans ce domaine  », reconnaît le ROY 2012. « Tout part de là. Et peu importe contre qui nous jouons, les adversaires essaient de m’arrêter j’essaie de les arrêter. C’est cette attitude que j’adopte tous les soirs. L’objectif de toutes les équipes est de me stopper donc je me dis : ‘Pourquoi est-ce que je ne serais pas un super défenseur ?’.  Je ne sais pas. C’est juste une question d’effort. Lors de mes trois premières saisons, je me cherchais des excuses, notamment par rapport à mes tâches offensives. Mais au bout du compte, je dois juste faire ce qui est le meilleur pour notre équipe. »
Si la défense n'a jamais été le point fort de Kyrie Irving, elle reste également le talon d'Achille de Kevin Love même si David Blatt espère voir le All-Star continuer à progresser dans ce domaine en s'adaptant aux schémas défensifs de l'équipe.
« Dans l’ensemble, je trouve que Kevin Love n’a jamais défendu aussi bien de toute sa carrière. Et de loin. Comme tout le monde, il peut encore faire mieux mais il fait du bon travail. Il s’adapte au système, aux principes. Il doit continuer à faire ce dont nous avons besoin. De notre côté, nous devons continuer à l’impliquer dans ce que nous faisons. »
Conscient qu'il ne deviendra certainement jamais un crack en défense, l'ancien intérieur des Wolves entend toutefois poursuivre ses efforts pour se mettre au diapason de ses coéquipiers.
« Je n’ai jamais été réputé pour ça dans ma carrière », admet-il.   « Je sais que je ne serai jamais un solide défenseur mais en défendant en équipe, en me plaçant aux bons endroits, en jouant physique, je peux devenir meilleur dans ce domaine. Donc oui, je pense que c’est quelque chose que je vais continuer à travailler et à regarder des vidéos pour encore progresser. La défense est un domaine dans lequel j’ai besoin de me concentrer pour être encore meilleur. Tout le monde a la possibilité d’affiner son jeu et de se développer sur certains aspects. Et en ce qui me concerne, ça pourrait bien être de ce côté du terrain. »
On attend maintenant de voir si les Cleveland Cavaliers seront capables de reproduire le même type d'effort à chaque rencontre pour entretenir leur bonne dynamique actuelle et poursuivre leur remontée au classement à l'Est où ils pointent désormais à la 6ème place avec un bilan enfin positif de 8 victoires pour 7 défaites.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest