Coach K a dit non à Kobe et aux Lakers malgré un pont d’or

Coach K est une légende aux Etats-Unis. Celle-ci aurait pu être encore plus grande s'il avait dit oui à Kobe et aux Lakers en 2004.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Coach K a dit non à Kobe et aux Lakers malgré un pont d’or

Mike Krzyzewski, aka Coach K, ne coachera jamais en NBA. Ou alors il s'agira d'une énorme surprise. Le légendaire homme fort de Duke était l'invité de son ancien joueur JJ Redick dans le podcast The Old Man and the Three et il est revenu sur les propositions qu'il a eues de coacher dans la meilleure ligue du monde depuis le début de sa carrière. L'une d'entre elles, pas forcément connue du grand public, aurait fait grand bruit et possiblement changé le paysage de la ligue.

En juillet 2004, alors que Shaquille O'Neal vient d'être tradé au Miami Heat et Phil Jackson de quitter le navire, les Los Angeles Lakers cherchent un nouveau coach. JJ Redick, sophomore chez les Blue Devils, reçoit un coup de fil de Coach K.

"J'étais chez ma tante dans l'Iowa et vous m'avez appelé pour me dire que vous réfléchissiez à accepter de devenir head coach des Lakers.  Puis vous avez fait silence radio pendant 3 ou 4 jours. J'ai dit à tous mes amis : si Coach K s'en va, je m'en vais aussi. Est-ce que ça a failli se faire ?"

Zion Williamson voulait rester à Duke, Coach K et sa mère l'ont dissuadé

La réponse de Coach K donnera peut-être quelques regrets aux fans qui ont vu Rudy Tomjanovich et Frank Hamblen se succéder avant que le Zen Master ne revienne dans la danse.

"C'est la fois où j'ai été le plus proche d'accepter une offre de la NBA. Il n'y a vraiment que deux fois où j'ai failli dire oui. En 1990, à Boston, quand Dave Gavitt que j'adorais me l'a proposé. Je n'ai pas accepté et on a gagné deux titres de suite avec Duke. Puis il y a eu cette fois avec les Lakers.

J'avais 57 ans et je me suis demandé s'il n'y avait pas quelque chose de plus à vivre. Je connaissais bien Kobe Bryant. Ils sont venus chez moi et m'ont offert énormément d'argent. Je parle d'un montant qui vous met à l'abri sur des générations : 40 millions de dollars. J'ai vraiment dû réfléchir. Quand on m'a embauché à Duke, 25 an plus tôt, c'était contre un chèque de 40 000 dollars...

Je n'ai pas pu. J'aime trop Duke. Quelques mois après, Jerry Colangelo m'a proposé de coacher Team USA et là j'ai dit oui. On a tout gagné et je suis heureux de ne pas avoir dit oui aux Lakers".

Un an après le refus de Coach K, pourtant incité par Kobe à accepter le job, Phil Jackson reprenait le contrôle des Lakers. Quatre ans plus tard, les Angelenos gagnaient le premier de leurs deux titres consécutifs à cette période. Le pape de Duke, lui, n'a remporté qu'un seul titre en NCAA depuis son refus, celui de 2015 avec Jahlil Okafor en chef de file.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest