Corey Maggette est porté disparu

Corey Maggette n’a pas participé à une rencontre NBA depuis le 15 décembre. Blessé ? Non, simplement mis de côté par Lawrence Frank.

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Passé de Charlotte à Detroit cet été en échange de Ben Gordon, Corey Maggette a connu une saison 2012-2013 des plus difficiles. Ecarté de la rotation depuis le 15 décembre dernier, l’ailier musculeux est dans le flou total. Lawrence Frank a déclaré avoir choisi l’option jeune pour préparer l’avenir et laisse donc sur le côté un joueur valant 11 millions de dollars la saison. Etonnamment, le coach des Pistons ne s’est pas expliqué de sa décision au principal intéressé, atteint par ce manque de communication.
« Personne ne m’a rien dit », indique Maggette au Michigan Live.
Malgré tout, le 13ème choix de la draft 1999 garde à l’esprit la chance qu’ont les membres NBA de jouer au basket pour une montagne de dollars.
« Nous sommes bénis. Nous gagnons beaucoup d’argent pour faire des aller-retours sur un terrain et mettre une balle en cuir dans un cercle en fer. »
Corey assure poursuivre l’entraînement avec le même sérieux. En tant que professionnel, il continue son travail quotidien.
« Vous me voyez tous les jours. Je travaille, avec les jeunes, sur le terrain, en salle de musculation ; je fais tout ce qui est possible pour pouvoir jouer dans cette équipe. Mais parfois, les choses se passent de la façon dont elles se passent. Sais-je pourquoi ? Non. Y-a-t-il une raison pour que je ne joue pas ? Non.  C’est dur, parce que je suis un compétiteur. Mais il n’y a rien que je puisse faire pour changer cela. »
Maggette semble abattu mais pas résigné. Son coach préfère laisser la place aux jeunes, ce qui est compréhensible dans une équipe en reconstruction. Ce qui l’est moins, c’est que le poste 3 a été déserté avec les départs de Tayshaun Prince et Austin Daye. Les jeunes Khris Middleton, Kyle Singler ont eu du mal à tenir la baraque. Une saison blanche signifie-t-elle pour autant la fin de la carrière de Corey Maggette à 33 ans ?
« Cela a été une année de repos. J’apprécie d’avoir pu me reposer mon corps. C’est la façon dont je vois les choses. Cette situation pourrait être une bénédiction déguisée pour moi. »
L’occasion de reculer pour mieux sauter. Mais pour cela, il faudra qu’une équipe lui accorde sa confiance, car le numéro 50 des Pistons cette saison sera agent libre cet été. Sinon, il avait évoqué en début de saison une reconversion dans un staff NBA.
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest