CQFR : Les Warriors et OKC, encore un petit monde d’écart

BasketSessionPar BasketSession Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Hawks @ Celtics : 120-129

Grizzlies @ Wizards : 128-135

Suns @ Pelicans : 138-136

Cavs @ Mavs : 116-121

Warriors @ Thunder : 110-88

Blazers @ Spurs : 103-108

Pacers @ Nuggets : 100-102

Nets @ Jazz : 98-114


- Depuis quelques semaines, on se demande si OKC n'est pas l'équipe la mieux armée pour embêter les Warriors en playoffs. Les dernières sorties de Houston et la dynamique poussive du Thunder poussent un peu à la rétractation. Lors du choc de la nuit entre les deux équipes, Golden State a montré que même sans Kevin Durant et à l'extérieur, un petit coup d'accélérateur suffisait. Stephen Curry (33 points) a pris les choses en main et on a bien aimé revoir Klay Thompson (23 points) dans le rôle de gâchette numéro deux. Pour se préparer à un éventuel départ de "KD" cet été, il est toujours bien de se rappeler que les Warriors auront encore de quoi faire...

- La défense très sérieuse des Warriors a fait la différence, mais il faut quand même souligner le match très, très difficile de Russell Westbrook au-delà même du traitement qui lui a été réservé. Le meneur d'OKC a shooté à 2/16 (0/7 à 3 points) et a laissé Paul George (29 points, 13 rebonds à 13/25) se battre pour maintenir l'équipe à flot. Westbrook a aussi pris sa 16e faute technique de la saison et devrait être prochainement suspendu. De très bonne humeur, le MVP 2017 a donné dans le "next question" lorsque les journalistes lui ont demandé son point de vue à ce sujet.

- Quand ce n'est pas Nikola Jokic qui délivre les Nuggets sur le fil, c'est Paul Millsap. Le pivot serbe ayant été expulsé un peu plus tôt pour avoir un peu trop ouvert sa bouche, c'est le vétéran Millsap qui a rentré le panier de la gagne contre Indiana à 7 secondes de la fin. C'est très exactement pour cette expérience des moments compliqués que l'ancien joueur des Hawks sera précieux en playoffs.

- La possible très mauvaise nouvelle de la nuit vient de Portland, où CJ McCollum s'est blessé au genou lors de la défaite contre les Spurs. On attend les résultats des examens, mais ça ne présage rien de bon.

- En plus de perdre McCollum, les Blazers se sont inclinés devant des Spurs inarrêtables en ce moment et qui ont glané leur 8e victoire consécutive. Le banc texan a été épatant avec 43 points répartis sur quatre joueurs, Davis Bertans, Marco Belinelli, Rudy Gay et Patty Mills.

- Les Celtics ont dilapidé une avance de 25 points en 2e mi-temps et se sont offert une grosse frayeur face aux Hawks. Heureusement, le finish a été bon pour Boston, où Kyrie Irving a livré un nouveau match de haut niveau avec un "presque triple-double" (30 points, 11 rebonds et 9 passes), 48 heures après avoir déjà vu la vie en 3D. On retiendra aussi les 23 points et le panier à 3 points décisif de Jaylen Brown pour s'éviter de sérieux maux de tête et une nouvelle réunion dans l'avion...

Rudy Gobert s'est tout simplement régalé avec la raquette des Nets, trop tendre pour l'empêcher de finir avec 23 points, 17 rebonds et 3 contres. Le Jazz n'est qu'à deux longueurs du 4e, Portland. Si Gobert et Mitchell (24 points) continuent de collaborer aussi efficacement jusqu'à la fin de la saison régulière, Utah pourrait bien se retrouver avec l'avantage du terrain.

- La bourde du début d'année est pour Alvin Gentry. En fin de prolongation contre les Suns, alors que Phoenix venait d'égaliser par Josh Jackson, le coach des Pelicans a pris un temps mort... qu'il n'avait pas. Résultat : un lancer et la possession pour Devin Booker et les Suns, qui ne sont pas privés de plier l'affaire... Dans le jargon, on appelle ça une Chris Webber.

- Dans la plus grande des discrétions, Elfrid Payton vient de claquer son quatrième triple-double consécutif. Ca n'aide pas

- 40 points et 7 passes à 12/17. Bradley Beal continue de livrer une saison de haut niveau dans une équipe qui sous-performe. Les Wizards vont quand même un poil mieux ces derniers temps, comme cette nuit face à Memphis. Washington est à trois victoires derrière le 8e, Miami, et l'espoir, même mince, est toujours là.

- Dirk Nowitzki (14 points) n'est plus qu'à trois points de Wilt Chamberlain au classement des meilleurs marqueurs de l'histoire de la NBA. Les Mavs ont battu Cleveland sans Luka Doncic pour mettre fin à une série de 7 défaites consécutives, et le Wunderkind a tout fait pour passer "The Stilt" mais a manqué ses cinq derniers shoots du match. Ce sera pour la prochaine fois...