CQFR : CP3 fait tomber les Warriors, LeBron trop seul aux Lakers…

BasketSessionPar BasketSession Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 12 matches de la nuit en NBA avec notamment un Chris Paul monstrueux pour permettre aux Houston Rockets, sans James Harden, de faire tomber les Golden State Warriors.

Les résultats de la nuit en NBA

Trail Blazers @ Sixers : 130-111
Suns @ Hawks : 112-120
Nets @ Hornets : 117-115
Grizzlies @ Cavaliers : 107-112
Pacers @ Wizards : 119-112
Lakers @ Pelicans : 115-128
Pistons @ Heat : 119-96
Celtics @ Bulls : 116-126
Kings @ Thunder : 119-116
Timberwolves @ Bucks : 128-140
Rockets @ Warriors : 118-112
Mavericks @ Jazz : 109-125

---

- Pas de James Harden, pas de problème pour les Houston Rockets ! Forfait en raison d'un problème à la nuque, l'arrière n'a pas participé à la belle victoire de la franchise texane sur le terrain des Golden State Warriors. En l'absence du barbu, un homme a particulièrement brillé : Chris Paul. Intenable sur cette rencontre, le meneur de jeu a fait vivre un enfer à la formation californienne en compilant 23 points et 17 passes décisives. Bien épaulé par Eric Gordon (25 points), Kenneth Faried (20 points) et P.J. Tucker (18 points), CP3 a réussi une performance XXL pour faire tomber les champions NBA en titre. Une prestation majeure pour Houston, pourtant privé de son meilleur élément.

- Chris Paul a passé un cap important durant cette rencontre. Auteur de 17 passes décisives au total (son record cette saison) sur ce match, il a dépassé la barre des 9000 passes décisives en carrière en NBA avec les 11 premières. Pour avoir une idée plus précise de la performance de CP3, il rejoint un cercle très fermé composé de seulement 8 joueurs désormais à plus de 9000 passes décisives : John Stockton, Jason Kidd, Steve Nash, Mark Johnson, Magic Johnson, Oscar Robertson et Isiah Thomas. Chapeau.

- Durant cette rencontre, les Golden State Warriors ont eu une petite frayeur avec Draymond Green. Car plus que cette défaite, la franchise californienne a eu peur pour son intérieur, contraint de quitter le terrain au début du 4ème quart-temps. Après un contact avec son coéquipier DeMarcus Cousins, Green a été touché à la cheville et souffre finalement d'une petite entorse. Mais plus de peur que de mal pour l'ailier-fort, qui retrouvera rapidement les parquets.

- LeBron James a peut-être activé le mode Playoffs, mais ses coéquipiers ont encore du mal à suivre le rythme. Après le succès important face aux Houston Rockets, les Los Angeles Lakers n'ont pas enchaîné face aux New Orleans Pelicans. Pourtant sans Anthony Davis durant toute la rencontre, la formation de la Louisiane a pu compter sur le duo Jrue Holiday - Julius Randle pour venir à bout de tristes Angelenos. A l'exception du King (27 points, 12 rebonds, 7 passes décisives), Brandon Ingram (29 points) a été le seul à vraiment tenir son rang et les Lakers n'ont jamais été en mesure de rattraper le retard accumulé en début de partie. Dans la course aux Playoffs, ça fait vraiment tâche...

- Il s'agit d'une confirmation : les Sacramento Kings ne font plus rire personne. Après un match accroché face aux Golden State Warriors, la franchise californienne vient de prendre le meilleur sur l'Oklahoma City Thunder. Et pourtant, Russell Westbrook avait sorti le grand jeu en compilant 41 points, 10 rebonds et 4 passes décisives. Mais le meneur d'OKC était bien trop seul pour lutter face à la performance collective des Kings, tout de même portés par un grand Buddy Hield (34 points). Héros du Thunder contre le Utah Jazz, Paul George a cette fois-ci raté un tir décisif qui aurait pu permettre à son équipe d'arracher la prolongation.

- Pour son premier match avec l'Oklahoma City Thunder, l'intérieur Markieff Morris a connu des premiers pas mitigés : 10 points et 8 rebonds en 20 minutes avec 5 fautes et un apport en +0. Recruté en vue des Playoffs, l'ancien joueur des Washington Wizards va devoir trouver ses marques dans la rotation du Thunder.

- Grande soirée pour Zach LaVine ! Auteur de 42 points, le meneur de jeu des Chicago Bulls a tout simplement réalisé son record en carrière pour venir à bout des Boston Celtics. Mais l'ancien joueur des Minnesota Timberwolves n'était pas le seul à prendre feu ce dimanche pour les Bulls avec une performance XXL de Lauri Markkanen : 35 points (record en carrière) et 15 rebonds. Face à ce duo, le meneur de jeu des Celtics Kyrie Irving a bien tenté de se multiplier avec 37 points et 10 rebonds, mais la franchise du Massachussets a connu sa 4ème défaite sur les 6 derniers matches.

- Avec Zach LaVine et Lauri Markkanen, les Chicago Bulls ont donc pu compter sur un duo avec deux individualités à plus de 35 points. Il s'agit tout simplement d'une première depuis le 20 novembre 1996 contre les Phoenix Suns. Le nom de ce fameux duo à l'époque ? Michael Jordan et Scottie Pippen ! C'est dire la performance exceptionnelle des deux jeunes talents de Chicago contre les Boston Celtics.

- Tout va bien pour les Milwaukee Bucks. Le leader de la NBA a confirmé sa domination en écartant assez facilement les Minnesota Timberwolves. Portés par Giannis Antetokounmpo (27 points, 10 rebonds, 7 passes décisives) et Khris Middleton (28 points), les Bucks se sont logiquement imposés à domicile. Seule ombre au tableau ? Cette action où Anthony Tolliver a totalement refusé l'accès au cercle au Greek Freak !

- Quelle fin de match entre les Brooklyn Nets et les Charlotte Hornets ! Si le meneur de jeu D'Angelo Russell a été le grand artisan du succès de son équipe grâce à ses 40 points, Caris LeVert a sûrement réalisé l'action du match. A 117-115 en faveur des Nets, LeVert a annihilé la dernière action des Hornets en contrant le tir de Kemba Walker... du coude ! Même si la séquence a fait débat avec de nombreux ralentis, elle a été validée par les arbitres pour officialiser la victoire de Brooklyn à l'extérieur. Cette équipe continue de surprendre.