CQFR : Derrick Rose for the win !

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 3 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Hornets @ Pacers : 95-120

Suns @ Wolves : 114-116

Clippers @ Spurs : 103-95

---

- Encore un moment fort pour Derrick Rose dans cette saison de résurrection. Le meneur des Minnesota Timberwolves a porté son courage, entre autres, et arraché la victoire face aux Suns sur un shoot à 0.9 seconde de la fin du match malgré la défense du rookie Mikal Bridges. Un exploit venu ponctuer une deuxième mi-temps où l'ancienne star des Bulls a marqué 29 de ses 31 points pour aider Minnesota à combler un retard de 11 points.

- Avec les absences de Deandre Ayton et de Richaun Holmes, les Suns ont sorti Dragan Bender du placard. Pas une mauvaise idée puisque le Croate a été plutôt productif (12 points, 10 rebonds). TJ Warren a décrit la performance de son camarade comme "phénoménale".

- Les Pacers ont appliqué leur recette habituelle face aux Hornets : un démarrage canon et une gestion du score ensuite. Indiana a remporté le 4e de ses 5 derniers matches grâce à une partition maîtrisée où Darren Collison et Victor Oladipo se sont relayés pour mettre à mal une équipe de Charlotte où Kemba Walker (23 points) a encore été trop seul.

- Myles Turner fait une belle saison et pas uniquement parce qu'il contre tout ce qui bouge à tour de bras. Néanmoins, les Pacers savent qu'ils peuvent compter sur leur jeune intérieur pour dissuader les plus audacieux d'aller au cercle. Marvin Williams n'y reviendra pas plus après ce block énorme subi face à Turner.

- On ne peut pas dire que Tobias Harris fasse le forcing pour décrocher sa première sélection au All-Star Game. Le joueur des Clippers est tellement régulier que c'est quasiment depuis l'entame de la saison qu'il mérite de participer à l'événement. Privé de son compère Danilo Gallinari, Harris n'est pas passé loin du triple-double dimanche sur le parquet des Spurs. L'intérieur a signé 27 points, 9 rebonds et 9 passes lors de la victoire rassurante des Californiens en terres texanes.

- A contrario, DeMar DeRozan a choisi le mauvais moment pour vivre une mauvaise passe sur le plan individuel. Avec 8 points à 4/16, l'ancien joueur des Raptors a rendu sa deuxième plus mauvaise copie depuis son départ de Toronto. C'est aussi le 6e match consécutif où il n'est pas parvenu à atteindre la barre des 20 points.