CQFR : Harden dans la légende du Garden

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA. Le record de James Harden au Madison Square Garden a marqué les esprits.

Les résultats de la nuit en NBA

Raptors @ Pacers : 106-110

Cavs @ Celtics : 103-123

Magic @ Nets : 110-114

Clippers @ Heat : 111-99

Rockets @ Knicks : 114-110

Spurs @ Sixers : 120-122

Hawks @ Bulls : 121-101

Hornets @ Grizzlies : 118-107

Pistons @ Pelicans : 98-94

---

- James Harden n'en finit plus d'exploser les compteurs. Qu'importe le style, le MVP a signé une nouvelle performance majeure cette saison, en battant son record de points en carrière cette nuit. Le lieu était bien choisi puisque toute star qui se respecte doit pouvoir brandir une nuit mémorable au Madison Square Garden. Face aux New York Knicks, dans un match serré jusqu'au bout, Harden a inscrit 61 points. Soit le record de points égalé pour un joueur adverse dans l'enceinte de Penn Station. Harden a utilisé son arme favorite pour marquer un peu plus d'un tiers de ses points (22/25 sur la ligne), avec un 17/38 au shoot, dont un 5/20 à 3 points. Avec un point de plus, le "Bearded One" égalait les 62 points de Carmelo Anthony, meilleure marque réalisée à ce jour sur ce parquet.

- Ce style dont on vous parlait va continuer de faire parler : sur ses 61 points, James Harden n'a toujours pas eu besoin de la moindre passe décisive... Chris Paul revient bientôt, ce sera intéressant de voir de quelle manière Harden va réadapter son jeu.

- Frank Ntilikina n'a pas marqué le moindre panier cette nuit (0/5). Il y a du positif à tirer tout de même pour le Français qui, après s'être offert de belles séquences défensives contre Paul George, a réussi à déranger James Harden. Aussi curieux que cela puisse paraître vu les stats de l'arrière des Rockets, Ntilikina a fait du bon travail et a même agacé son adversaire au point de l'inciter à le pousser. Le +/- de l'ancien Strasbourgeois (+8) révèle son impact intéressant en dehors de la finition (allez, ça viendra...).

- La probable très mauvaise nouvelle de la nuit, c'est la blessure au genou de Victor Oladipo sur une séquence défensive face à Pascal Siakam. On attendra l'IRM pour être formels, mais ça sent la fin de saison pour la star des Indiana Pacers. En son absence, les joueurs de Nate McMillan ont tenu bon pour dominer les Raptors, toujours privés de Kawhi Leonard. Indiana va se qualifier pour les playoffs, ça ne fait aucun doute. Mais une post-saison sans Oladipo, ça n'a rien de très encourageant..

- Fraîchement désigné joueur de la semaine à l'Est, D'Angelo Russell a poursuivi sur sa lancée en guidant les Nets vers une 5e victoire de rang. A domicile contre Orlando, l'ancien joueur des Lakers a fini avec 25 points, 10 passes et 7 rebonds. Le vrai joueur-clé pour Brooklyn cette nuit, néanmoins, se nomme... Nikola Vucevic. Son panier contre son camp à 40 secondes de la fin a donné 5 points d'avance aux Nets.

- Joel Embiid qui cartonne (33 points, 19 rebonds), Ben Simmons qui finit en triple-double (21 points, 15 passes et 10 rebonds), c'est la combinaison gagnante pour les Sixers, qui se sont imposés sur le fil contre San Antonio en l'absence de Jimmy Butler (poignet). L'action décisive : un panier à 3 points avec la faute pour JJ Redick dans la dernière minute.

- Gregg Popovich a laissé DeMar DeRozan sur le banc pour la dernière possession du match. Un choix curieux sur le coup, puisque DeRozan a été le Texan le plus prolifique (26 pts), mais que Pop a justifié par sa volonté d'avoir exclusivement ses meilleurs shooteurs sur le parquet pour... éviter à tout prix la prolongation.

- Il n'a fallu que quelques minutes à Mason Plumlee et Derrick Favors pour en venir aux mains et être expulsés tous les deux. Sur le coup, on s'est dit que ce serait préjudiciable au Jazz, mais Utah s'est quand même imposé. Il faut dire que Donovan Mitchell n'était pas là pour blaguer : 35 points et 6 passes à 12/25 pour l'arrière de Salt Lake City, que l'on est ravi de voir revenir à son niveau de la saison dernière. Il fallait bien ça pour empêcher Nikola Jokic (28 points, 21 rebonds et 6 passes) de semer la désolation.

- Boston va mieux. Les Celtics ont conquis une cinquième victoire de suite (la 10e de rang à domicile) cette nuit contre Cleveland. Même sans Kyrie Irving, malade, les joueurs de Brad Stevens se sont fait respecter. Au passage, on a retrouvé le "Scary Terry" Rozier de la saison dernière. Titulaire, l'ancien de Louisville a frappé fort d'entrée avec 22 de ses 26 points inscrits en première mi-temps. Avec Indiana qui a sans doute perdu Oladipo, les C's vont pouvoir commencer à viser un peu plus haut.

- Tobias Harris n'allait pas faire deux mauvais matches de suite. Le Clipper a guidé son équipe vers la victoire à Miami, grâce à 31 points, 7 rebonds et 6 passes, pour une nouvelle copie d'une propreté qui rend sa candidature pour le All-Star Game crédible.

---

Le classement