123 NYK
105 CLE
132 TOR
96 CHA
86 BKN
115 IND
132 HOU
108 POR
101 CHI
115 MIL
117 DAL
110 SAS
85 PHO
99 BOS
102 UTA
112 MIN
90 LAC
88 OKC

CQFR : Milwaukee tape Toronto, Korkmaz en héros improbable des Sixers

N.SPar N.SPublié

Encore une belle nuit en NBA avec en point d'orgue un game winner de Furkan Korkmaz pour les Sixers qui arrachent le choc à Portland

Philadelphia Sixers @ Portland Trail Blazers : 129-128

Sans Joel Embiid suspendu après son bar-fight contre KAT, les Sixers pouvaient voir leur invincibilité se stopper à Portland, qui eux été amputés d'Hassan Whiteside et Zach Collins. Et ils en ont été très proches puisqu'ils étaient menés de sept longueurs à 2'40 de la fin, avant de finalement passer devant à 8 secondes du terme. Moment choisi par Damian Lillard pour servir Anfernee Simmons dans le coin à trois points. Ficelle et +2 Portland. Les Blazers ont alors 2'2 à défendre. Mais une grossière erreur d'Anthony Tolliver, qui oublie de switcher avec Lillard sur Furkan Korkmaz, offre le panier de la gagne au Turc derrière l'arc.

https://twitter.com/NBAonTNT/status/1190848868130291712?s=20

Côté Philly, encore des grosse stats pour le cinq majeur qui, à part Matisse Thybulle, inscrivent tous au moins 17 points. Damian Lillard a bien tout tenté pour les hommes de Terry Stotts avec 33 pions, mais l'affaire a été bien mal gérée en fin de match. Résultat, Portland affiche un bilan équilibré 3-3 et devra faire plusieurs semaines sans Zach Collins, opéré de l'épaule.

Toronto Raptors @ Milwaukee Bucks : 105-115

Giannis Antetokounmpo voulait prendre sa revanche des derniers playoffs. Survolté, le MVP en titre a fait bien des misères aux Raptors avec 36 points, 15 rebonds, 8 passes et 4 contres. Le tout à un excellent 14/20. Globalement, les Bucks ont totalement pris la main sur la rencontre pendant plus de trois quart-temps, menant même 51-27 en milieu de 2e QT. Sauf que Kyle Lowry, excellent avec 36 points, n'avait pas l'intention de prendre une valise en ce samedi soir. Toronto, par l'impulsion de son meneur, est presque revenu à hauteur dans l'ultime période. Il a alors fallu un Giannis présent à trois points, au contre et au rebond offensif pour mettre fin aux espoirs canadiens. Maladroit (7/19), Pascal Siakam a eu du mal à peser.

Phoenix Suns @ Memphis Grizzlies : 114-105

Les Suns continuent de surprendre avec un quatrième succès en six rencontres. On a franchement l'impression, même si ce n'est qu'un début de saison, que la mayonnaise prend entre le groupe et Monty Williams. Six joueurs à plus de 10 points, et deux à neuf pour une nouvelle victoire qui s'est construite en seconde mi-temps. Le ballon circule, Devin Booker ne croque pas et les recrues ont un impact certain. Ja Morant a encore fait de belles choses avec 24-3-7 à 9/16, mais affiche le plus mauvaise différentiel de son équipe avec -13.

Minnesota Timberwolves @ Washington Wizards : 131-109

Même histoire pour les Wolves qui enchaînent les belles perf', même sans leur star Karl-Anthony Towns. En l'absence de leur pivot, les Loups ont compté sur leur collectif bien en place (6 joueurs à plus de 14 points). À noter le gros match du rookie Jarett Culver avec 20 points et les 13 passes de Jeff Teague. Minny n'a jamais été perturbé par des Wizards dont la saison va rapidement ressembler à un chemin de croix. Même avec un Bradley Beal qui fait carton sur carton.

Charlotte Hornets @ Golden State Warriors : 93-87

En revanche à Golden State, on se demande qui a caché la poupée vaudou à côté du banc de Steve Kerr. Draymond Green blessé au doigt, il n'y avait plus que D'Angelo Russell parmi les stars de l'effectif. Mais comme si ça ne suffisait pas, lui aussi a été frappé de plein fouet à la cheville. Sans ses quatre cadres, les Warriors ont aligné un cinq digne de G-League avec Glenn Robinson III, Jordan Poole, Eric Paschall, Ky Bowman et Willie Cauley-Stein. Inutile de préciser que ses Warriors bien tristes à voir n'ont toujours pas gagné dans leur nouvel écrin. Et ce même si l'adversaire se nommait Charlotte... Tristesse.

New Orleans Pelicans @ Oklahoma City Thunder : 104-115

Ça ne décolle toujours pour les Pelicans qui ont été punis par le Thunder d'un SGA toujours étincelant (23-8-4). Ça peut commencer à sentir le roussi pour Alvin Gentry si les victoires continuent de se faire si rares. Même avec l'excuse Zion Williamson. On leur décerne quand même la plus belle action de la soirée avec Josh Hart qui continue à nous montrer ses talents d'acteur, un peu plus même que ceux de basketteur.

https://twitter.com/BleacherReport/status/1190783665145446401?s=20

Au contraire, OKC montre de belles choses malgré les défaites. Chris Paul a l'air de se faire plaisir en attendant son trade.

Brooklyn Nets @ Detroit Pistons : 109-113

Ça continue d'être sur courant alternatif à Brooklyn. Kyrie Irving poursuit les cartons, avec ici un triple-double (21-11-10), mais les Nets ne décollent pas vraiment. Régnants en première période, Uncle Drew et les autres ont pris ensuite la foudre venant d'un homme, Andre Drummond. Le pivot des Pistons poursuit son opération destruction avec 25 unités, 20 prises, 6 offrandes et 5 blocks. Depuis le début de saison, c'est 22 pions et 19 rebonds en moyenne pour Dédé avec trois double-double-double. Lui, il veut un gros deal cet été.

Denver Nuggets @ Orlando Magic : 87-91

Pas le plus beau match de la nuit, avec Denver qui gagne en étant à 37%. Orlando avait pourtant  fait la course en tête pendant trois quart-temps avant d'être rattrapé. Il a fallu que Nikola Jokic mette un shoot improbable sur un pied pour mettre le Magic la tête dans le sac. Derrière Jamal Murray a conclu l'affaire. C'est le quatrième défaite pour Evan Fournier et ses lascars.