CQFR : Philly séduit LeBron, Lonzo hyperactif

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 4 matches de la nuit en NBA.

- Si les Sixers avaient voulu montrer à LeBron James les talents auxquels il pourrait joindre ses forces la saison prochaine, ils ne s'y seraient pas mieux pris. Philadelphie s'est imposé à Cleveland grâce à une solide performance collective, sans que ce ne soit un show Embiid-Simmons. C'est aussi la première victoire des Sixers contre les Cavs après 12 défaites de suite. L'heure du changement ?

- LeBron James a quand même réussi à s'offrir l'action la plus dingue de ce match. On se demande encore quelle est la part de réussite et de technicité pour réussir un truc comme ça. Bon, on suppose quand même qu'il n'a pas cherché le "petit pont" sur Tristan Thompson. Ca n'en reste pas moins splendide.

- Le ton est monté dans les dernières secondes du match lorsque Dario Saric a dunké alors que les Cavs espéraient sans doute voir les Sixers garder le ballon jusqu'à la fin du match. Jordan Clarkson n'a pas du tout aimé et a jeté le ballon dans le dos du Croate. Il a fallu que LeBron James et Joel Embiid jouent les médiateurs pour calmer les choses. Les arbitres n'ont eux pas tergiversé et ont expulsé l'ancien Laker.

- Gros trou d'air pour le Heat à domicile contre les Lakers cette nuit avec 131 points dans la valise. Les joueurs de Luke Walton n'ont pas l'air de vouloir baisser pavillon malgré 6 victoires de retard par rapport au 8e Denver. On verra en fin de saison si le calcul était le bon.

- Lonzo Ball est reparti sur ses bases du début de saison. Beaucoup de temps de jeu, peu de points (8), une grosse activité globale (7 passes, 6 rebonds et 6 interceptions) et le meilleur +/- de son équipe (+24).

- Ball s'est en revanche trouvé du mauvais côté de l'action de la nuit. On ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir bien défendu sur Dwyane Wade pour le coup, mais les feintes du O.G. et son oeil de lynx pour shooter par-dessus la planche ont eu raison de lui.

- Dans cette partie, on a aussi vu un Isaiah Thomas affûté (29 points) et en confiance. Le mode "regardez ce que je peux faire quand je suis en confiance, filez moi un gros contrat cet été" est apparemment activé.

- Bouillant en ce moment, Damian Lillard a poursuivi sur sa lancée face aux Wolves. Outre ses 35 points, c'est encore une fois son sang froid pour scorer en fin de match, même dans des positions difficiles, qui force l'admiration. Le fameux Lillard Time !

- Il fallait d'ailleurs bien ça pour empêcher les Wolves, même privés de Jimmy Butler, de l'emporter dans l'Oregon. Quand Karl-Anthony Towns finit à 34 points, 17 rebonds et 3 contres, ça se passe généralement mal pour les adversaires...

- Les Kings peuvent remercier Bogdan Bogdanovic, décisif en prolongation pour battre les Nets, mais aussi De'Aaron Fox, auteur du panier qui a conduit Sacramento en overtime. L'ancien de Kentucky commence d'ailleurs à montrer de sérieuses aptitudes dans le money time. Ce n'est pas la première fois qu'il se montre clutch malgré le classement de son équipe.

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Cavs : 108-97

Lakers @ Heat : 131-113

Nets @ Kings : 111-116

Wolves @ Blazers : 99-108