CQFR : Davis et Lillard ne s’arrêtent plus

CQFR : Davis et Lillard ne s’arrêtent plus

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA. Anthony Davis et Damian Lillard ont poursuivi sur leur magnifique dynamique. Les Rockets, invaincus depuis 16 matches, aussi.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

- Jeff Hornacek a finalement craqué et ENFIN offert sa première titularisation en NBA à Frank Ntilikina. Malheureusement, le contexte n'était pas top. Le Français a démarré au poste 2 pour pallier le forfait de Courtney Lee, éloigné de l'équipe en raison d'un décès dans sa famille. La perf du Strasbourgeois ne restera pas dans les mémoires (6 points, 2 rebonds, 2 passes et 1 contre à 2/7). Pourtant, le rookie a encore répondu présent défensivement malgré deux fautes évitables prises rapidement. On espère le revoir titulaire prochainement mais dans un registre plus familier pour lui.

- Damian Lillard, 37 points à 8/11 en trois quart-temps contre les Knicks, à sa sortie du Moda Center.

- A chaque fois qu'Anthony Davis enchaîne les performances surhumaines, on se demande toujours quand interviendra sa prochaine petite blessure. Les fans des Pelicans ont eu peur en voyant leur star quitter le terrain en se plaignant des côtes et aller immédiatement au vestiaire durant le 2e quart-temps. La radio passée par "Unibrow" n'a révélé qu'une contusion et il est revenu sur le terrain pour planter 41 points et 13 rebonds face aux Clippers, assurant à NOLA une 9e victoire de suite. L'intérieur All-Star est en train de verrouiller sa deuxième place au classement du MVP.

- Les Nets ont perdu sans surprise face à Golden State, mais ils auront au moins eu le plaisir de voir Joe Harris se transformer en Dikembe Mutombo l'espace d'une séquence face à Draymond Green.

- Attention faille spatio-temporelle : Dwight Howard a pris et marqué un shoot à 3 points au buzzer pour Charlotte contre Philadelphie cette nuit. Et pas une prière, hein, un vrai tir ouvert from downtown.

- Voilà plusieurs semaines que Robert Covington est très décevant au niveau de l'adresse. Son activité défensive empêche Brett Brown de le sortir du cinq, mais on ne retrouvait plus l'excellent shooteur qu'il était devenu en début de saison. Le temps d'un match face à Charlotte, "Lord Covington" a retrouvé son mojo : 22 points à 5/9 à 3 points pour l'ailier de Philly et une victoire à la clé pour son équipe.

- Après une mise au repos pour soigner sa cheville, Stephen Curry a montré qu'il allait très bien. Ses 34 points à 12/20 inscrits avec une facilité toujours aussi déconcertante ont prouvé qu'il tenait effectivement la forme.

- Nikola Jokic a mal choisi son moment pour énerver Mike Malone. Le coach n'a pas du tout aimé la manière de jouer du pivot serbe fave aux Mavs et l'a benché dans le 4e quart-temps. Les Nuggets se sont inclinés et ont laissé quelques plumes dans la bataille pour un bon spot en playoffs à l'Ouest. C'est ce genre de petits événements qui séparent encore Jokic des grands de la ligue.

- Dirk Nowitzki et Yogi Ferrell ont festoyé contre Denver. L'Allemand a rentré ses 5 premiers paniers à 3 points du match comme au bon vieux temps pour finir à 17 points (5/7). S'il y a bien une situation dans laquelle il faut encore surveiller Dirk à presque 40 berges, c'est bien sur les shoots extérieurs qu'il sera capable de rentrer jusqu'à 55 ans.Pour Ferrell, c'est encore mieux avec ses 6 premières tentatives extérieures converties et un record cette saison (24 pts à 9/11).

- OKC a perdu à domicile face à des Rockets en feu à 3 points (17/33) et personne n'est ressorti du match avec le sourire. Même Carmelo Anthony, auteur de 23 points et désormais 20e meilleur scoreur de l'histoire de la NBA après avoir dépassé le légendaire Jerry West.

- James Harden et Chris Paul n'ont même pas eu à prendre feu pour dominer le Thunder. L'effort collectif a été suffisant et Harden a même pu perdre 10 ballons sans que personne ne s'en offusque.

- Après trois matches décevants, Bradley Beal a retrouvé le feu sacré au bon moment face au Heat. Avec 30 points, l'arrière All-Star a bien aidé les Wizards à dominer Miami en prolongation. Son 6/7 à 3 points est sa meilleure performance de la saison derrière l'arc et D.C. en avait bien besoin face à un rival pour une place de choix à l'Est.

- Pendant trois quart-temps, on a vu des Raptors brouillons, ennuyeux et bousculés par des Hawks apparemment décidés à repartir du Canada avec quelque chose. Il a fallu un gros dernier quart-temps (30-13) pour que Toronto s'impose de 16 points et donne l'impression d'avoir vécu une promenade de santé.

Kyle Lowry (4 points en 23 minutes) avait l'air particulièrement nerveux et à côté de ses sneakers. Le meneur All-Star a pris une technique pour une prise de bec avec Mike Muscala et une flagrante en deuxième mi-temps.

- Dennis Smith Jr est un magicien. Il a réussi à faire disparaître le ballon de l'écran dans le plus grand des calmes.

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Hornets : 128-114

Hawks @ Raptors : 90-106

Heat @ Wizards : 113-117

Rockets @ Thunder 122-112

Nuggets @ Mavs : 107-118

Knicks @ Blazers : 87-111

Nets @ Warriors : 101-114

Pelicans @ Clippers : 121-116

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest