125 WAS
118 LAC
92 MIA
104 BKN
114 NYK
118 POR
91 ORL
93 TOR

CQFR : Rose fait trembler les Lakers, Hassan s’élève

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Thunder @ Cavs : 95-86

Pistons @ Magic : 103-96

Knicks @ Hawks : 112-107

Spurs @ Heat : 88-95

Sixers @ Pacers : 100-94

Nuggets @ Grizzlies : 87-89

Bulls @ Pelicans : 98-107

Mavs @ Jazz : 102-117

Raptors @ Kings : 114-105

Wolves @ Lakers : 110-114

---

- Derrick Rose a été le poil à gratter des Lakers cette nuit. Si les Wolves se sont inclinés au Staples Center, l'ancien MVP a claqué 31 points et battu son record de paniers à 3 points (7) dans un match. Rose a préservé le suspense et porté Minny sur ses épaules en fin de match. S'il a manqué le shoot pour la gagne sur la dernière possession de son équipe, le leadership est là. Titulaire en l'absence de Jeff Teague, D-Rose assume complètement son ambition de succéder à Lou Williams comme 6e homme de l'année.

- Un gros rebond offensif dans le money time, le dernier shoot de Derrick Rose très bien contesté, plus l'énergie qu'on lui connaît, Tyson Chandler a réussi ses débuts avec les Lakers.

- LeBron James a manqué le triple-double pour une passe (24 points, 10 rebonds et 9 passes). Cette nuit, le "King" a reçu un soutien en attaque qu'il n'avait quasiment pas connu lors de sa dernière saison à Cleveland. Kuzma, Ingram et Hart ont tous marqué au moins 20 points.

- Son Altesse Sérénissime Jimmy Butler a daigné jouer. Sans surprise il a fait son job une fois sur le terrain (24 pts, 5 rbds, 5 pds et 3 stls). Sans surprise aussi, Karl-Anthony Towns a loupé son match dans le même temps : 13 points à 5/16, 9 rebonds et 6 pertes de balle. Ce n'est pas uniquement à cause de la bonne défense de JaVale McGee. A chaque fois qu'il doit partager des moments sur le terrain avec Butler, "KAT" n'est plus le même.

- Kawhi Leonard a suffisamment soufflé. De retour avec les Raptors pour affronter les Kings, l'ailier All-Star a tranquillement posé 25 points et 11 rebonds. Comme souvent, il a joué avec sa proie en marquant à 3 points à chaque fois que les Kings se rapprochaient un peu au score...

- Les Sixers se sont enfin sorti les mains du short à l'extérieur. Après cinq vilains revers hors de leurs bases, Joel Embiid et ses camarades sont allés s'imposer chez les Pacers avec 20 points et 10 rebonds pour l'affreux Jojo.

- Ça ne dérange généralement pas Victor Oladipo d'être tout seul sur scène, surtout avec un micro en main. L'arrière des Pacers (36 points) aurait quand même bien aimé être mieux accompagné cette nuit vu l'apport famélique de ses camarades en attaque.

- Malgré la victoire contre Indiana, Joel Embiid a pu constater que les biens immobiliers de Domantas Sabonis n'étaient pas à vendre. C'est même l'intérieur des Pacers qui a acheté quelques parcelles de terrain dans le cerveau d'Embiid après ce très gros dunk sur la truffe du pivot des Sixers.

- Hassan Whiteside a bien failli claquer le triple-double le plus copieux de ce début de saison. A la mi-temps du match remporté face aux Spurs, le pivot du Heat était à 18 points, 15 rebonds et 7 contres. Au coup de sifflet final : 29 points, 20 rebonds et... 9 contres à la fin. Persuadé qu'il en a réussi 10, Whiteside a demandé à la NBA de revisionner la rencontre.

- Quatre ans sans victoire contre San Antonio, ça commençait à faire long pour le Heat. Miami a cassé cette spirale grâce notamment à une petite modification contrainte dans le cinq : Wayne Ellington a fait son retour après deux petites apparitions en sortie de banc. Un apport appréciable puisque celui qui est sans doute le meilleur shooteur pur de l'équipe a fini avec 20 points au compteur.

- L'après-match valait le coup d'oeil. En plein passage devant la presse, Erik Spoelstra s'est fait troller par Gregg Popovich. "Tout ce qu'il vient de dire, c'est de la merde", est venu lâcher le coach des Spurs après un petit câlin avec Spo, suivi d'un "Va en enfer" du plus bel effet.

- Frank Ntilikina a passé une bonne soirée avec les Knicks contre Atlanta : 14 points, 3 passes et 3 rebonds, mais surtout un gros match défensif pour mettre la pression sur Trae Young (6/19 au shoot).

- Jabari Parker, battu avec Chicago par les Pelicans, continue de défendre sur des fantômes que seul lui parvient à voir.

 

- Alors que l'explosion des scores en NBA est une réalité, on peut toujours compter sur les Grizzlies pour du bon vieux basket à la papa. Memphis est revenu sur ses fondamentaux avec une défense de plomb pour taper des Nuggets pas assez méfiants. Un 89-87 bien vintage.

- L'anomalie de la nuit : Nikola Jokic, qui prend 11 shoots par match en moyenne, n'en a pris qu'un seul : un shoot à 3 points dans les dernières secondes. Visiblement, ça l'a chamboulé plus que prévu d'être mis à l'amende pour avoir utilisé l'expression "no homo" la veille.

- Depuis qu'il s'est planté face à Joel Embiid, Andre Drummond passe sa frustration sur les autres pivots de la ligue. Super match pour le joueur des Pistons face au Magic cette nuit : 23 points et 19 rebonds, avec un panier à 3 points marqué au buzzer du premier quart-temps et une défense globalement solide. SI on omet l'incartade contre les Sixers, Drummond fait un début de saison de All-Star et retrouvera peut-être cet honneur dans quelques mois qu'il continue comme ça.

- Donovan Mitchell a l'air reparti pour un tour. Apte après sa blessure à la cheville, l'arrière du Jazz a fait un joli comeback avec 23 points, 7 passes et 5 rebonds lors de la victoire d'Utah face à Dallas.

- En ce moment, Joe Ingles ne rentre plus un panier, mais il arrive toujours à se rendre utile grâce à des techniques de roublard. Fatigué de voir Luka Doncic (23 pts) s'amuser, Ingles l'a discrètement envoyer rouler dans le décor. Le basket que l'on aime... en Australie.

- Evan Fournier était chaud après son game winner du match précédent : 27 points à 12/19 pour l'arrière français malgré la défaite contre Detroit.

- Malgré les rumeurs déplaisantes à son sujet (certains vétérans de l'équipe pensent qu'il ne "sait pas jouer"), Collin Sexton était titulaire pour les Cavs cette nuit face à OKC : 15 points à 7/14 c'est pas mal du tout, mais une seule passe décisive en 42 minutes quand tu es meneur, ça fait un peu tâche.

- Sans Russell Westbrook, blessé à la cheville, le Thunder s'en est remis à Dennis Schröder (28 points), ce qui est généralement une stratégie dangereuse.