CQFR : Westbrook est prêt pour KD

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA. On a particulièrement apprécié la perf de Russell Westbrook avant le retour de KD samedi.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
CQFR : Westbrook est prêt pour KD
Il y a tellement de matches, d'actions et d'histoires qui se disputent et s'écrivent chaque soir en NBA qu'il est difficile de garder un œil sur toutes les performances et les anecdotes. Mais notre crew est là pour vous mettre au parfum des infos les plus pertinentes (ou non) de la nuit. - Les Cavs l'ont joué à l'intox hier à OKC. Deux heures avant le coup d'envoi, il se murmurait que Tyronn Lue allait laisser LeBron James, Kyrie Irving et Kevin Love au repos. Le trio était bien là au coup d'envoi (un coup de pression du diffuseur de la rencontre ?) mais ça n'a pas empêché Cleveland de s'incliner face au Thunder... - Russell Westbrook ne s'est pas demandé si le trio des Cavs avait besoin de souffler ou non. Il y est allé en mode full force et a claqué un nouveau triple-double (29 points, 12 rebonds et 11 passes). Histoire de se chauffer avant la venue de Kevin Durant en ville samedi... - Pour son premier match, Derrick Williams a été plutôt intéressant, mais évidemment pas dans un rôle de playmaker comme le souhaite LeBron. Williams, coupé par le Heat en début de semaine, a marqué sur chacune de ses 3 tentatives et s'est montré agressif offensivement en allant 8 fois sur la ligne en 21 minutes. Ce sera toujours utile pour apporter un peu de sang frais en playoffs. - Joli petit doigt d'honneur de LeBron James à James Dolan et aux Knicks à la toute fin de son passage devant la presse. "Ah au fait, j'ai oublié de dire quelque chose. Charles Oakley président !". Que LeBron parle de la Maison Blanche ou du poste de patron des Knicks, on peut supposer que "Oak" ne ferait pas un moins bon boulot que les titulaires actuels de ces deux jobs... - TJ McConnell ne serait-il pas l'un des joueurs les plus clutch de la ligue en sous-marin ? Après son game winner face aux Knicks un peu plus tôt dans la saison, le meneur des Sixers a douché Orlando avec un shoot décisif à 5.8 secondes de la fin du match. http://www.dailymotion.com/video/x5b87h4_t-j-mcconnell-a-encore-plante-un-game-winner_sport - Orlando peut passer en mode tanking décomplexé après une défaite aussi embarrassante. On serait Elfrid Payton, on s'inquiéterait vu le nombre de meneurs annoncés en lottery-picks à la Draft 2017. On serait Rob Hennigan, le GM, on s'inquiéterait un peu aussi pour notre job... - Dario Saric a fait le show en sortie de banc avec 24 points, 8 rebonds, 3 interceptions et aucune perte de balle en 27 minutes. Le Croate est moins médiatisé que son collègue Joel Embiid, mais son talent est lui aussi très encourageant pour l'avenir des Sixers. - La victoire des Hornets contre Brooklyn était une petite accalmie qui n'a pas duré bien longtemps. Ils sont retombés dans leurs travers lors de la venue de Houston pour une 8e défaite en 9 matches. Il y a de quoi s'inquiéter pour Charlotte, qui a clairement régressé par rapport à la saison dernière et va devoir cravacher pour accrocher un spot en playoffs... - James Harden a quand même bien changé. Là où avant il se la serait un peu raconté après un match comme celui-là à 30 points, 11 rebonds et 8 passes, le meneur des Rockets a d'abord tenu à féliciter l'effort défensif de son équipe. Bon, c'est aussi une façon de dire "Merci les mecs d'avoir défendu à 4 comme des malades pendant que je préservais mes forces pour faire le show en attaque"... - Réussir à gagner à Portland sans Avery Bradley et Jae Crowder, leurs deux meilleurs défenseurs, c'est quand même une belle perf de la part des Celtics. L'inclusion dans le 5 de Marcus Smart et Jaylen Brown s'est passée en douceur et n'a pas perturbé Isaiah Thomas, toujours en mode juggernaut avec 34 points et 11 séjours sur la ligne des lancers.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest