133 Charlotte Hornets CHA
109 Washington Wizards WAS
96 Toronto Raptors TOR
91 Detroit Pistons DET
95 Brooklyn Nets BKN
100 San Antonio Spurs SAS
94 Atlanta Hawks ATL
93 New Orleans Pelicans NOP
112 Chicago Bulls CHI
119 Golden State Warriors GSW
114 Oklahoma City Thunder OKC
90 Los Angeles Lakers LAL
101 Milwaukee Bucks MIL
106 Miami Heat MIA
105 Memphis Grizzlies MEM
99 New York Knicks NYK
105 Sacramento Kings SAC
120 Utah Jazz UTA
109 Los Angeles Clippers LAC
104 Denver Nuggets DEN

CQFR : Markkanen en mode Finnisher, Lou-Will détruit les Warriors

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

- On valide complètement le "geste technique" de Rodney Hood sur ce spectateur après son expulsion. On sent bien que c'est le type qui filmait ses potes de lycée dans leur pire étant en soirée pour conserver des dossiers sur eux.

- Ça faisait longtemps que Dwight Howard n'avait pas quasiment coûté un match à son équipe à cause de sa maladresse sur la ligne. Contre Dallas, le pivot de Charlotte a été dramatique avec 5 lancers mis sur 18 tentés. Les Hornets ayant perdu de quatre points, difficile de ne pas blâmer "D12".

- Kemba Walker s'était décarcassé comme jamais (41 points) dans cette partie, mais les Hornets n'ont rien pu faire contre Harrison Barnes dans le 4e quart-temps. L'ancien Warriors était en mode "get out of my way" avec 13 de ses 25 points inscrits durant cette période et une stratégie bien définie : tirer profit du match-up avec Frank Kaminsky.

- Lauri Markkanen est entré dans l'histoire cette nuit. Le rookie des Bulls a activement participé au succès de son équipe contre les Knicks après deux prolongations avec 33 points et 10 rebonds, tout en devenant (à égalité avec Dirk Nowitzki) le 7-footer à inscrire le plus de paniers à 3 points dans un match NBA. A 8/15 from downtown, le Finlandais a complètement traumatisé le Madison Square Garden.

- On pensait d'ailleurs que les Finlandais étaient des gens pacifiques. Lauri Markkanen a prouvé le contraire sur ce dunk archi-violent sur Enes Kanter.

- Damian Lillard n'a pas eu peur d'aller dire ce qu'il pensait au président du syndicat des joueurs Chris Paul ce qu'il pensait de son panier pas hyper fair play alors que le match était plié sur la dernière possession. Si on lit un peu sur les lèvres de "CP3", on peut lire (en VF) : "Les gars, vous ne défendiez pas aussi..."

- En dehors de ce petit incident, Chris Paul a montré qu'il pouvait encore marquer un match de son empreinte à la finition. Sans James Harden, l'ancien Clippers a inscrit 37 points et délivré 11 passes contre Portland.

- Malgré la défaite à domicile contre les Clippers, Kevin Durant (40 points) est devenu le 2e plus jeune joueur de l'histoire à atteindre la barre des 20 000 points en carrière. Le premier : un certain LeBron James.

- "KD" ne pensait sans doute pas que ses 40 pions et son accomplissement seraient éclipsés par le MVP (Most Valuable Polygamous), le vrai. Lou Williams, titulaire à l'Oracle Arena, a inscrit... 50 points à 16/27 en 35 minutes. Doc Rivers devrait quand même continuer à le faire sortir du banc s'il veut lui offrir le titre de meilleur 6e homme de l'année.

- Nikola Jokic depuis son retour, c'est un peu Jean-Michel Irrégulier. Après avoir signé un triple-double l'autre jour, le Serbe s'est complètement troué cette nuit à domicile contre Atlanta avec un terrible 4/21 qui n'a pas dû arriver très souvent pour un pivot, même stretch, en NBA.

- Ça fait toujours bizarre quand Memphis gagne un match désormais. On ne peut en tout cas pas reprocher à Marc Gasol de faire exprès de jouer en détente pour pousser les Grizzlies à le trader. Outre son double-double contre les Pelicans (21 points, 10 rebonds et 7 passes), l'Espagnol a poussé DeMarcus Cousins à la faute en lui volant la balle à 7 secondes de la fin pour verrouiller la victoire.

- Nouveau coup de chapeau à Erik Spoelstra et son Heat. Miami a réussi à surmonter l'absence de quatre joueurs et une rotation à 8 (avec Tyler Johnson activé en dernière minute malgré la douleur) chez les Pacers et en back to back... Du pur grit and grind qui permet aux Floridiens qui restent sur 6 victoires consécutives.

- C'était Russell Westbrook contre Minnesota cette nuit. Le MVP s'est retrouvé un peu trop seul pour que le Thunder puisse espérer quoi que ce soit. Alors que le All-Star a shooté à 15/23 pour 38 points, ses coéquipiers ont, en cumulé, tiré à 30%...

- Dans ce match, Jimmy Butler a continué sur sa très belle lancée avec 26 points, 8 rebonds, 7 passes et 4 interceptions. Les sceptiques comprennent de plus en plus pourquoi Tom Thibodeau avait fait de sa venue une priorité.

- Big up à Dwight Buycks, ancien MVP de Pro A avec Gravelines, qui a signé 17 points avec les Pistons en sortie de banc lors de la victoire à Brooklyn.

- Dans le marasme d'Orlando, Evan Fournier, au coeur de rumeurs de trade, reste fiable. Le Français a inscrit 21 points en 27 minutes à 8/14 malgré la défaite du Magic à Milwaukee. Si une équipe a besoin d'un poste 2/3 scoreur avant la deadline, elle sait où le trouver.

Les résultats de la nuit en NBA

Mavs @ Hornets : 115-111

Heat @ Pacers : 114-106

Jazz @ Wizards : 107-104

Pistons @ Nets : 114-80

Bulls @ Knicks : 122-119

Blazers @ Rockets : 112-121

Pelicans @ Grizzlies : 102-105

Magic @ Bucks : 103-110

Thunder @ Wolves : 88-104

Hawks @ Nuggets : 110-97