-
-
- TOR
- NOP
-
-
- LAC
- LAL

CQFR : Utah carbure, le règne des Raptors débute

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

- On ne pensait pas qu'avec toutes les galères qui leur sont arrivées ces derniers mois les joueurs du Jazz arriveraient à enquiller 9 victoires de suite à ce moment de la saison. Alors qu'on les pensait presque hors course pour la 8e place, leur succès à Portland cette nuit sans Ricky Rubio mais avec des super Joe Ingles (24 pts), Donovan Mitchell (27 pts) et une raquette en double-double (Rudy Gobert à 12&11 et Derrick Favors à 15&11), c'est l'inverse. Avec cette dynamique et cette façon de jouer, les revoilà à portée de tir des Blazers (qui n'ont pas profité des 39 pts de Damian Lillard), des Nuggets et des Pelicans. Quin Snyder est un top coach.

- Cedi Osman mérite un oscar pour cette interprétation de Billy Hoyle dans "White men can't jump".

- En dehors de ça, le Turc a encore joué dur et marqué des points dans l'optique de rester dans le cinq des Cavs. On a vu LeBron l'encourager constamment et saluer son agressivité. On se demande même pourquoi Tyronn Lue ne l'a pas mis plus tôt en action cette saison vu le peu d'efforts fournis par les autres starters pendant des semaines.

- Les Cavs 2.0 ont été bons et séduisants, mais il faut quand même nuancer. Boston a complètement déjoué, en attaque comme en défense. Les Celtics ont parfois perdu quatre ballons de suite par simple manque d'application et de mouvement. A ne reproduire sous aucun prétexte en playoffs...

- Juste avant, les Raptors en avaient profité pour prendre les commandes de la Conférence Est en allumant Charlotte. Toronto n'est plus un leader virtuel mais bien un n°1 concret dans la Conférence Est. Charge à Boston de montrer qu'il y a toujours de l'essence dans le moteur. Les Raptors, eux, sont fiables et ne flancheront sans doute pas tant ils ont l'habitude d'évoluer ensemble.

- Les Knicks ont perdu à Indiana - il faut s'y habituer sur cette deuxième partie de saison - mais on a pu voir que le duo francophone Ntilikina-Mudiay avait envie d'évoluer ensemble. Sur les séquences au cours desquelles ils ont été associés, les deux meneurs ont montré un visage plaisant et complémentaire. Le Congolais a signé 14 points et 10 passes, le Français 12 points en 31 minutes. Les deux ont un +/- positif, ce qui devrait encourager Jeff Hornacek à renouveler l'expérience. Dans le cinq, pour changer ?

- Dans ce match, Victor Oladipo a montré qu'il était désormais All-Star et pouvait se placer au-dessus de la mêlée : 30 points, 9 passes et 8 rebonds sans forcer pour "Dipo", qui a égalé le record de Ron Artest du nombre de matches consécutifs avec au moins une interception sous le maillot des Pacers (40).

- Sans Russell Westbrook ni Carmelo Anthony, Paul George a fait le job contre les faibles Grizzlies pour OKC avec 33 points au compteur. En réponse aux "We want Paul" des Lakers l'autre jour, le même slogan a été entendu dans les tribunes d'OKC cette nuit.

- On ne sait pas si tout ça est bien légal (à ne pas confondre avec "tout ça m'est bien égal", la punchline de Piaf), mais cette séquence marrante a mis l'agilité de Jimmy Butler en valeur.

- Detroit avait gagné ses 4 premiers matches avec Blake Griffin. Les voilà sur deux défaites de suite après un revers fâcheux contre Atlanta. Le héros du match pour les Hawks : Dewayne Dedmon, 20 points, 13 rebonds, mais surtout une action à 3 points et un shoot extérieur dans le money time pour faire plier les Pistons.

- Griffin, lui, a voulu jouer le bad boy (du dimanche) de Detroit avec Dennis Schröder. C'est quand même génial de le voir dire à l'Allemand qu'il n'a pas fait exprès alors que la scène est filmée par une dizaine de caméras.

- Comme d'habitude pour reprendre confiance après des défaites et des prises de tête à l'extérieur, Minnesota fait la loi à domicile. Treizième succès consécutif à la maison pour la bande à Thibodeau cette nuit contre Sacramento.

- Il n'y a pas que le Jazz qui pète le feu en ce moment. Les Rockets ont conquis une 8e victoire de suite dans un petit derby contre Dallas. Sans Dirk ni Barea, c'était quand même compliqué pour les Mavs, qui ont lancé leur nouvelle recrue Doug McDermott dans le cinq sans grand succès. Sans livrer leur meilleur match de la saison, les joueurs de Mike D'Antoni ont fait l'essentiel avec 52 points pour la paire Harden-CP3, soit très exactement la moitié des points de leur équipe.

Les résultats de la nuit en NBA

Raptors @ Hornets : 123-103

Pistons @ Hawks : 115-118

Cavs @ Celtics : 121-99

Knicks @ Pacers : 113-121

Mavs @ Rockets : 97-104

Kings @ Wolves : 106-111

Grizzlies @ Thunder : 92-110

Jazz @ Blazers : 115-96