- ORL
- NYK
- CHA
- BKN

CQFR : LaVine est clutch, Detroit déchante

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

- Elfrid Payton a déjà activé le mode "je vaux mieux qu'un 2e tour de Draft". Si les Suns ont pris l'eau contre les Warriors, l'ancien meneur d'Orlando a surnagé à Phoenix avec 29 points, 8 rebonds et 5 passes à 11/14. A voir sur la durée, mais le pari peut valoir le coup.

- Zach LaVine dunke moins qu'avant et avec un peu moins de violence, mais il ne le fait pas pour rien. L'arrière des Chicago Bulls a donné la victoire à son équipe sur un tomar en contre-attaque à 21 secondes de la fin contre Orlando. Pour enfoncer le clou, l'ex-joueur des Wolves a marqué deux lancers dans la foulée. Propre.

- Anthony Davis a compris l'urgence de la situation pour New Orleans. Menacés par plusieurs équipes pour le 8e spot, les Pelicans l'ont emporté à Detroit cette nuit grâce à leur star. "Unibrow" a comme souvent été impressionnant face aux Pistons (30.4 pts de moyenne en carrière face à eux), avec 38 points et 10 rebonds.

- Steve Kerr a voulu tuer la monotonie de la saison régulière en innovant un peu. Le coach des Warriors a laissé ses joueurs coacher durant les temps morts face aux Suns, filant directement l'ardoise à Andre Iguodala pour mettre en place des systèmes. A la place des Suns, on n'aurait pas trop aimé, mais on aime le côté empowerement positif de la manoeuvre.

- Royce O'Neale est décidément une superbe pioche pour le Jazz. La 10e victoire de suite pour Utah s'est évidemment dessinée grâce à Donovan Mitchell (27 points), bouillant dans le 4e quart-temps. Mais comment ne pas voir l'importance de la défense d'O'Neale sur la dernière possession ?

- Pour en revenir à Donovan Mitchell, c'est la première fois qu'un rookie mène son équipe au scoring sur une série de 10 victoires consécutives depuis... Wilt Chamberlain. OK, n'en jetez plus.

- Le duo Mudiay-Ntilikina, que les médias locaux commencent à surnommer la French Connexion, a moins bien fonctionné pour son deuxième match. Toujours en sortie de banc, les deux jeunes meneurs n'ont pas pesé sur la rencontre face aux Sixers. Le Français n'a d'ailleurs pas marqué le moindre panier en 21 minutes. Malgré ça, perdu pour perdu, on se demande pourquoi Jeff Hornacek refuse toujours catégoriquement de le lancer d'entrée dans les matches, pour un backcourt avec Mudiay. Ca n'empêcherait pas Jarrett Jack de jouer les mentors, ni Trey Burke de relancer sa carrière...

- Ça va nettement moins bien à Detroit après une lune de miel sympathique post-trade de Blake Griffin. Troisième défaite de suite pour les Pistons, cette fois contre les Pelicans. Il n'y a pas de honte à ça, mais Philadelphie et Miami ont pris la poudre d'escampette avec maintenant trois victoires de plus. Rater les playoffs serait catastrophique pour Motown après ce trade dont l'objectif était clairement une qualification à très court terme pour la post-saison...

- Les Clippers n'ont plus forcément besoin que Lou Williams claque 50 points par match. Les Californiens ont pu compter sur 7 joueurs à 10 points ou plus contre les Nets pour une 4e victoire en 5 matches. Good job pour Doc Rivers, qui réussit paradoxalement sa meilleure saison en pur coaching depuis son arrivée à L.A.

- On peut lire dans la tête de Dragan Bender sur cette action. "Help ! No one ? Really ? Please ? Help !"

- Dans la catégorie joueurs sous-cotés car physiquement pas impressionnants : TJ McConnell. Back up de qualité pour les Sixers depuis deux ans, il est toujours essentiel au bon fonctionnement de Philly. Cette nuit, il a été récompensé de ses efforts avec un triple-double contre les Knicks : 10 points, 11 rebonds, 10 passes et 6 interceptions.

Les résultats de la nuit en NBA

Knicks @ Sixers : 92-108

Pelicans @ Pistons : 118-103

Clippers @ Nets : 114-101

Magic @ Bulls : 101-105

Spurs @ Jazz : 99-101

Suns @ Warriors : 83-129