CQFR : Giannis frappe fort, Doncic et Jokic en 3D

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Nuggets @ Nets : 130-135

Pelicans @ Bulls : 125-120

Wizards @ Bucks : 129-148

Hornets @ Mavs : 93-99

Suns @ Jazz : 88-116

Rockets @ Kings : 127-101

Spurs @ Warriors : 102-141

---

- Les Bucks se sont lancés dans un match curieux contre les Wizards. Une sorte de match d'exhibition où aucune des deux équipes n'avait envie de défendre. Heureusement pour Milwaukee, ses joueurs sont plus talentueux, notamment Giannis Antetokounmpo, auteur de 43 points à 17/21 en 30 minutes. Les Bucks ont inscrit 50 points dans le 1er quart-temps (!) et 148 en tout sans prolongation... Tant que Milwaukee sera aussi haut et que le "Greek Freak" continuera d'être aussi efficace sur un temps de jeu aussi court, ses chances d'être MVP restent très sérieuses.

- La série de James Harden continue avec ses 36 points inscrits lors de la victoire face aux Kings. Le MVP en titre a bouclé un nouveau match à plus de 30 points, dans un style un poil (de barbe) différent ce coup-ci. Harden n'est en effet allé que deux fois sur la ligne des lancers et a rentré 8 shoots à 3 points pour aider Houston à se défaire de Sacramento.

- En plein pendant leur match, les Rockets et les Kings se sont tranquillement posés pour un trade qui envoie Iman Shumpert à Houston. Plus fort encore, Harrison Barnes a appris son trade vers Sacramento alors qu'il était littéralement en train de jouer avec les Mavs contre les Hornets...

- Pour rester sur les Mavs, qui se sont imposés à domicile contre Charlotte, on notera le troisième triple-double de la saison de Luka Doncic. Malgré une adresse apocalyptique (5/20), le Slovène a été actif (19 points, 10 rebonds, 11 passes) pendant que Tim Hardaway Jr inscrivait 12 points pour sa premières sous le maillot de Dallas.

- En dominant Denver à domicile, Brooklyn a déjà dépassé son nombre de victoire de la saison dernière. Grâce à une nuit enfin prospère en termes d'efficacité extérieure (19 paniers à 3 points), les Nets se sont payés les désormais ex-leaders de l'Ouest. Avec 27 points et 11 passes, D'Angelo Russell a fêté sa première sélection pour le All-Star Game comme il se doit.

- Malgré la défaite, Nikola Jokic a enregistré son 10e triple-double de la saison avec 25 points, 14 rebonds et 10 passes.

- On n'ose pas imaginer la tempête de froideur et de cynisme mordant qui s'est abattue sur les Spurs après leur défaite contre les Warriors. Même contre une équipe comme celle-là, prendre 141 points sans passer par une prolongation a dû donner des envies de meurtre à Gregg Popovich. Pop était privé de LaMarcus Aldridge et DeMar DeRozan, ce qui peut quand même expliquer un peu cela...

- Les Warriors ont eux passés une soirée pépère, avec un Klay Thompson inspiré (26 points à 11/13) et des temps de jeu à la cool pour les titulaires. Golden State a tranquillement récupéré la première place de la Conférence Ouest.

- Le Jazz aussi, n'a pas eu à forcer son talent. Rudy Gobert n'est peut-être pas All-Star, mais il continue de dominer les raquettes avec une constance impressionnante. Cette nuit, celle des Suns n'a pas trop résisté au Français, auteur de 16 points, 12 rebonds, 3 interceptions et 3 contres en 33 minutes.

- En sortie de banc pour son retour après deux semaines d'absence, Julius Randle a rappelé aux Bulls qu'il était une boule d'énergie et de puissance difficile à stopper : 31 points et 7 rebonds à 10/18 pour l'intérieur des Pelicans lors de la victoire de son équipe. On le dit disponible pour un trade. A bon entendeur...