-
-
- TOR
- NOP
-
-
- LAC
- LAL

CQFR : John Wall prend enfin feu face aux Lakers

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Hawks @ Nets : 127-144

Sixers @ Cavs : 128-105

Knicks @ Pacers : 99-110

Lakers @ Wizards : 110-128

Kings @ Mavs : 120-113

Heat @ Pelicans : 102-96

Raptors @ Nuggets : 86-95

---

- Les deux leaders de Conférence s'affrontaient cette nuit pour un clash prometteur. Le choc n'a pas été archi-spectaculaire, mais il a mis en lumière plusieurs choses.

  • Les Raptors sont dans le dur en ce moment, même avec Kawhi Leonard (29 points, 14 rebonds) dans le cinq. Ils ont réussi à dilapider une avance de 13 points en milieu de 3e quart-temps. Ca ne leur serait pas arrivé il y a encore quelques jours.
  • Les Nuggets ne paniquent jamais. Leur run (23-2) en deuxième mi-temps avec un duo Nikola Jokic-Jamal Murray intenable dans les moments importants (26 et 19 points).
  • L'arbitrage commence même à frustrer les équipes du peloton de tête. Nick Nurse et certains de ses joueurs ont tiré à feu nourri sur les décisions des officiels.

- Channing Frye a souvent vu LeBron James trouver des partenaires ouverts grâce à des passes lumineuses. Celle-ci, réussie lors de la défaite contre les Sixers, est splendide. Dommage que Collin Sexton ait été remplaçant à ce moment-là...

- LeBron s'est d'ailleurs empressé de se moquer de son ancien coéquipier à Cleveland.

- Le karma a frappé le "King" peu après. Ses Lakers ont été sèchement battus à Washington et il n'a inscrit que 13 points à 5/16.

- John Wall avait choisi la venue de L.A. pour réussir son meilleur match de la saison : 40 points, 14 passes et 6 rebonds, 3 interceptions et 2 contres pour le meneur des Wizards, intenable. Le moment était bien choisi puisque Washington restait sur 4 défaites de suite et a bouclé le retour de Trevor Ariza durant le week-end. Lorsque Wall joue comme le patron que son talent l'oblige à être, les Wizards ne sont pas la même équipe. C'est la première fois de la saison, notamment parce que les Lakers sont une "bonne" équipe, qu'on le voit faire concrètement une démonstration d'autorité comme celle-là.

- Sam Dekker, l'homme qui change d'équipe tous les 3 ou 4 mois, a essayé de montrer aux Wizards qu'ils devraient peut-être le garder un peu. L'ancien joueur des Rockets a inscrit 20 points à 10/15 en sortie de banc face aux Lakers.

- Dirk Nowitzki a été chaleureusement accueilli par les fans des Mavs pour son premier match à la maison de la saison. Dirk n'a encore joué que 8 petites minutes et a de nouveau connu la défaite face à des Kings qui continuent de jouer à 2000 à l'heure, à 200% et avec zéro retenue. Attention, le calendrier se corse pour Dallas, qui va à Denver pour son prochain match.

- Les Mavs étaient un peu à côté de la plaque et Luka Doncic, auteur d'un match plein (28 points, 9 passes et 6 rebonds) était trop seul pour répondre à l'un des meilleurs backcourts de l'Ouest depuis 2 mois : De'Aaron Fox-Buddy Hield, 28 points chacun à 23/42 en cumulé. Qui aurait parié là-dessus à part les die-hard fans de Sacramento il y a deux mois ?

- D'Angelo Russell a discuté quelques instants avec Antoine Griezmann avant le match entre les Nets et les Hawks. Le meneur des Nets a visiblement été inspiré puisqu'il a trouvé le chemin des filets assez facilement : 32 points à 13/19 pour guider Brooklyn vers une cinquième victoire de suite. Les Nets ne sont qu'à deux victoires de la 8e place.

- Après deux matches à 18 et 16 points très encourageants, Frank Ntilikina est rentré dans le rang. Son entrée contre les Pacers cette nuit est la copie conforme (3 points et 4 passes à 1/4 en 18 minutes) de la précédente à Charlotte, sauf que les Knicks ne sont pas allés chercher la victoire dans le Midwest ce coup-ci.

- Avec cette 7e victoire consécutive, Indiana est tout simplement l'équipe la plus en forme du moment en NBA. Sur trois des quatre derniers matches, Myles Turner a marqué entre 23 et 26 points. L'intérieur des Pacers commence à se faire violence en attaque tout en restant un protecteur de cercle de qualité. Un atout énorme pour Nate McMillan.

- Pour sa dernière à New Orleans, Dwyane Wade a guidé le Heat vers un succès précieux. Avec 19 points et quelques jolis shoots sur la truffe d'Anthony Davis, "Flash" a quitté la Louisiane avec le sentiment du devoir accompli.

- Joli coup d'Erik Spoelstra, qui a harcelé Anthony Davis en lui infligeant une prise à deux constante en deuxième mi-temps. Résultat : Davis n'a pris son premier shoot après le repos qu'à un peu plus de 5 minutes de la fin du match... Ça ne l'a pas empêché de finir avec 27 points, 12 rebonds, 3 contres et 3 interceptions, mais son impact a clairement été limité.

Le classement