116 PHI
102 DET
109 IND
101 WAS
113 BOS
100 NOP
89 CHI
108 SAC
108 MIL
92 CLE
122 OKC
113 UTA
101 DAL
76 ORL
105 DEN
99 MEM
119 PHO
123 LAC
108 LAL
105 MIA
116 GSW
108 MIN

CQFR : Westbrook la joue solo, Mirotic l’emmerdeur

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

- Russell Westbrook est passé en mode RAF cette nuit. Le MVP sortant en a visiblement assez de vouloir à tout prix contenter ses deux camarades All-Stars. On a revu le Westbrook de l'an dernier, celui qui est uniquement concentré sur un objectif : accéder au panier par n'importe quel moyen. Avec 38 points au compteur dont 16 dans le dernier quart-temps, le meneur All-Star a arraché la victoire contre Denver et a fait passer un message. Marre des deux lascars, I'm riding my own car.

- Paul George et Carmelo Anthony ont suivi ça de près. Là sans être là. Melo n'a pris que 6 shoots pour 4 petits points. "PG" a encore été maladroit avec un 3/13 et une influence limitée sur le jeu. L'ancienne star des Pacers est sans doute en train de compter les jours jusqu'à sa free agency...

- Désolé, mais qu'est ce que c'est bon de voir Nikola Mirotic foutre en l'air les plans de Gar Forman et John Paxson soir après soir... Même en sortant du banc, le Monténégrin pèse suffisamment pour faire gagner Chicago et flinguer à petit feu la mission tanking. Les Bulls ont glané une 6e victoire de suite depuis le retour de Mirotic. Et lui est toujours en mode "vous m'avez pris pour un con dans l'histoire avec Portis, vous allez le payer au centuple". 22 points, 13 rebonds et quelques gros shoots pour l'international espagnol contre les Sixers cette nuit.

- Kris Dunn est lui définitivement en train de lancer sa carrière en NBA après une première année très décevante. Le meneur des Bulls a bien aidé Mirotic à faire basculer ce match en faveur des Bulls : 22 points, 6 passes et une défense active pour l'ancien de Providence.

- Riche idée qu'ont eu les Sixers d'innover en reposant Joel Embiid pour le premier de leur deux matches consécutifs. 5e défaite en 6 matches pour Philly sans le Camerounais...

- C'est passé un peu inaperçu, mais les Houston Rockets sont entrés dans l'histoire cette nuit. Menés de 5 points à la fin du 3e quart-temps, les Texans ont balancé un tsunami à la tronche du Jazz pour finalement l'emporter de 21 points. C'est simple : jamais dans l'histoire de la NBA une équipe menée d'au moins 5 points au début du 4e quart-temps ne s'était imposée par un écart aussi grand.

- James Harden joue blessé et ça commence à se voir un peu. Ce serait opportun de la part des Rockets de le mettre au repos deux ou trois matches. Parce qu'à ce rythme-là, Harden va se faire du mal en voulant absolument tenir la cadence dans la course au MVP et arrivé cramé en playoffs pour craquer au pire moment comme la saison dernière...

- On n'en parle pas si souvent que ça. Mais Clint Capela a son mot à dire pour le trophée de MIP. La lutte ne se résume en tout cas pas qu'à un duel entre Kristaps Porzingis et Victor Oladipo. Le Suisse a claqué un match à 24 points et 20 rebonds cette nuit face au Jazz. Sa progression statistique est peut-être moins spectaculaire que d'autres, mais qu'est ce qu'elle fait du bien aux Rockets...

Les stats de Clint Capela sur les deux dernières saisons

SeasonTeamGMinFGMFGAFG%3PM3PA3P%FTMFTAFT%ORDRRebAstTOStlBlkPFPts
2017-18HOU2725:085.98.668.70.00.00.01.83.158.33.17.911.01.11.60.71.82.713.7
2016-17HOU6523:525.68.764.30.00.0-1.42.753.12.75.48.11.01.30.51.22.812.6

 

- Larry Nance a voulu briller pendant la Mamba Night au Staples Center. Quoi de mieux que de sortir le plus gros dunk de la saison ? Ce poster sur Kevin Durant sera dans le top 5 final dans quelques mois, c'est absolument certain.

- Les Celtics trouvent toujours le moyen de se sortir des situations difficiles, c'est assez épatant. Menés de deux points à 9 secondes de la fin avec remise en jeu en faveur des Pacers, les joueurs de Brad Stevens l'ont quand même emporté. La raison : Bogdan Bogdanovic a pris chaud face au pressing de Smart et Larkin. Au lieu d'attendre la faute, le Croate a balancé une passe lobée vers Oladipo, interceptée par la puce Terry Rozier. Contre-attaque, dunk, 1 seconde à jouer derrière, au revoir et merci.

- Sans surprise, les Knicks ont chuté à Charlotte en l'absence de Kristaps Porzingis. Plus surprenant, le nom de leur bourreau : Frank Kaminsky, 24 points avec un différentiel de +18.

- Tiens, Jimmy Butler aussi en a eu marre de jouer l'harmonie à fond. 37 points pour l'ancien arrière des Bulls pour permettre à Minnesota de dominer Portland, avec deux lancers décisifs dans les dernières secondes. Porter les Wolves sur ses épaules alors qu'il a toujours le dos en compote et que Tom Thibodeau le fera jouer jusqu'à épuisement, c'est un peu risqué...

- Fin de série pour Kawhi Leonard, qui restait sur 110 matches consécutifs avec au moins 10 points marqués. En jouant 16 minutes et une seule mi-temps lors de sa première de la saison à domicile contre les Clippers, Leonard n'a pu faire mieux que 7 points. Une fin de série qui lui en a probablement touché une sans faire bouger l'autre quand on connaît le peu d'importance qu'il accorde aux statistiques individuelles...

- Kawhi, après une question sur sa fin de série.

Les résultats de la nuit en NBA

Celtics @ Pacers : 112-111

Knicks @ Hornets : 91-109

Heat @ Hawks : 104-110

Sixers @ Bulls : 115-117

Jazz @ Rockets : 99-120

Nuggets @ Thunder : 94-95

Trail Blazers @ Wolves : 107-108

Clippers @ Spurs : 91-109

Suns @ Mavs : 97-91

Warriors @ Lakers : 116-114