119 WAS
113 PHI
92 NYK
129 DEN
109 TOR
119 HOU
132 NOP
139 PHO

CQFR : Le sursaut d’orgueil de LeBron

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Knicks @ Pacers : 98-103

Cavs @ Sixers : 99-106

Lakers @ Bulls : 123-107

Bucks @ Pelicans : 130-113

Spurs @ Mavs : 112-105

Wolves @ Nuggets : 107-133

Blazers @ Clippers : 125-104


La semaine dernière, LeBron James dépassait Michael Jordan au classement des meilleurs scoreurs de l'histoire de la NBA. Cette nuit, le "King" a livré un récital dans la salle du GOAT. Après cinq défaites de suite, les Los Angeles Lakers ont retrouvé la formule pour gagner un match de basket. Face à une équipe de Chicago qui n'a plus intérêt à gagner trop de matches, il n'y a rien de miraculeux. Mais on notera quand même qu'en dépit de la restriction de minutes convenue entre LeBron et le staff californien, il est parvenu à claquer 36 points, 10 rebonds et 4 passes à 15/23. Ce succès ne changera rien, mais il montre que le "Chosen One" était bien capable d'enclencher le mode playoffs une fois la rouille des premiers matches après son retour effacée...

- Les Bulls ont cela dit quasiment donné ce match aux Lakers. Chicago a mené de 20 points avant de progressivement se mettre en mode sieste intensive, laissant LeBron monter en pression et être l'acteur  majeur de la remontée. Ce dernier n'avait d'ailleurs plus marqué autant de points dans un match depuis le mois de décembre.

- San Antonio pète la forme et a signé un 6e succès de rang cette nuit pour reprendre la 6e place aux Clippers, battus eux à domicile contre Portland. Pour ne rien gâcher, c'est face au voisin Dallas que la bande à Gregg Popovich s'est illustrée cette nuit. Le trio DeRozan (33 points)-Aldridge (28)-White (23) a été moteur, mais l'impact en sortie de banc de Davis Bertans (11 points, 6 rebonds et +15 de différentiel) a pesé lourd également.

- Si Luka Doncic était à la masse, autant en termes d'adresse (5/18), que sur son utilisation du ballon (9 turnovers), un autre rookie s'est distingué chez les Mavs. Jalen Brunson, qui n'a de rookie que le nom vu son expérience universitaire, a réussi le meilleur match de son début de carrière en NBA avec 34 points, 5 rebonds et 4 passes.

- En dehors d'un bon premier quart-temps, les Clippers sont eux passés à côté de leur sujet contre les Blazers. Los Angeles n'a jamais été capable de contenir CJ McCollum (35 points à 12/21) et la mise au repos de Danilo Gallinari n'a pas aidé à offrir du répondant sur le plan offensif. Les Clippers ont 0.5 d'avance sur le Jazz et 0.5 de retard sur les Spurs. Le sprint final nous dira s'ils sont capables d'éviter Golden State au 1er tour, si toutefois les Warriors finissent bien devant Denver...

- Le coup de gueule de Mike Malone, déçu du niveau actuel de son équipe, a payé. Les Nuggets se sont promenés face aux Wolves avec une vraie belle performance collective. Si Jamal Murray est un peu sorti du lot avec 30 points, Denver a délivré 40 passes décisives, son record cette saison. On notera aussi que Mason Plumlee a signé 8 des assists en question, prouvant qu'il peut se transformer en point forward une ou deux fois dans l'année lorsque le besoin se fait sentir.

- C'est un peu dur de composer une équipe compétitive pour le pauvre Ryan Saunders en ce moment à Minneapolis. Avec Derrick Rose, Jeff Teague et Andrew Wiggins tous hors service, on a par exemple vu 25 minutes de Cameron Reynolds, un rookie non drafté et pas inintéressant (12 points).

- Les Bucks ont conforté leur avance en tête de l'Est et du général en respectant leur thématique de la saison : un bon gros écart au tableau d'affichage sans user les cadres. Giannis Antetokounmpo n'a eu besoin que de 26 minutes pour finir à 26 points, 9 rebonds et 5 passes. Milwaukee a trois victoires d'avance sur Toronto à l'Est et s'avance sereinement avec la perspective de l'avantage du terrain dans toutes les séries potentielles de leur campagne de playoffs.

- Petit décrassage aussi pour Anthony Davis, qui a joué ses traditionnelles 20 minutes. Tout le monde n'est toutefois pas capable de marquer 21 points et de prendre 12 rebonds sur ce temps de jeu...

- Les Sixers ont eux livré l'un de leurs matches les plus poussifs de ces dernières semaines. Philadelphie est quand même ressorti de la réception de Cleveland avec la victoire, mais ce n'était pas du grand basket. Joel Embiid s'est réveillé à temps en fin de match pour limiter la casse sur ses stats personnelles (19 points, 17 rebonds à 6/16) et c'est Ben Simmons qui a tracté tout le monde avec une bonne perf offensive par rapport à ses standards : 26 points, 10 rebonds et 8 passes.

- Philly n'a pas creusé l'écart sur les Pacers, eux aussi dans le dur mais tout de même capables d'aller arracher un succès contre les Knicks avec un Bojan Bogdanovic prépondérant (24 points). Les deux équipes sont à égalité au bilan.