CQFR : Curry est un sociopathe, Simmons-Embiid c’est du velouté

CQFR : Curry est un sociopathe, Simmons-Embiid c’est du velouté

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
- Si Koby Altman a fait venir quatre recrues hivernales à Cleveland, c'est pour qu'elle enlève un peu de poids à LeBron James. Aucun des quatre nouveaux visages (George Hill, Larry Nance, Jordan Clarkson et Rodney Hood) n'a atteint la barre des 10 points cette nuit contre Washington. Résultat, le boxscore ressemblait étrangement à ce qui se faisait avant la deadline dans l'Ohio : un LeBron de haut niveau (32 points, 9 rebonds et 8 passes) et le reste du troupeau qui a du mal à peser, avec une défaite à la clé. - Dire que les Wizards sont meilleurs sans John Wall est un peu fort de café. On peut aussi dire que c'est d'avoir donné plus de temps de jeu tout court à Tomas Satoransky, avec ou sans Wall, qui a permis à Washington de se retrouver sur cette belle dynamique. Le Tchèque a signé 17 points et 8 passes à 6/7 sur le parquet des Cavs. - Kelly Oubre et Rodney Hood se connaissent bien. Du coup, le premier s'est permis de défaire les lacets du second en pensant ne pas se faire attraper par la patrouille. Raté. Les Wizards ont pris un avertissement rétroactif pour avoir retardé volontairement le cours du jeu. Petite amende en vue aussi pour le jeune Wizard. - Rappel utile : Ne vous fiez pas à sa bouille et à sa bonne éducation, Stephen Curry est un sociopathe. - Deuxième rappel utile, surtout pour les fans des Clippers, Stephen Curry adore jouer contre votre équipe. Après un All-Star Game discret, le double MVP a repris du poil de la bête en passant 44 points (à 8/11) et 10 passes à ses victimes préférées en NBA. - Steve Kerr avait demandé plus de sérieux en défense à ses joueurs pour rebondir après cette petite période délicate. Ils l'ont fait dans un premier temps, avant de se laisser à nouveau aller vers un basket champagne et ont quand même pris 127 points. Certes, les Clippers ont une attaque prolifique et quelques pétards ambulants type Lou Williams, mais il faudra quand même régler le curseur défensif à un moment donné en playoffs. - Petit changement tactique qui risque de se poursuivre jusqu'à la fin de la saison pour les Warriors, l'intégration dans le cinq de "Jeuvaaayle Meuguyy" (à lire avec l'intonation du Shaq) à la place de Zaza Pachulia. Pendant le quart d'heure de jeu de McGee, les Warriors ont un profil plus athlétique pas déplaisant. - Dans la famille des sociopathes, on demande le cousin, Russell Westbrook. Lui aussi avait envie de marquer un buzzer beater, mais pour décider du sort du match contre les Kings. Cojones time. - Juste avant le buzzer beater de Russell Westbrook, Vince Carter s'est dit que le héros, ce pouvait encore être lui. Le vétéran s'est pris pour Stephen Curry avec un shoot depuis l'Alaska bien loupé comme il faut avant que les Kings ne parviennent tout de même à égaliser. - Ben Simmons et Joel Embiid ensemble, c'est quand même un foutu régal. Même bousculés par des Bulls fidèles à eux-mêmes, les Sixers ont arraché la victoire en s'appuyant sur le duo que forme l'Australien (32 points, 11 passes et 7 rebonds) et le Camerounais (30 points, 13 rebonds et 5 passes). Paradoxalement, c'est l'adresse sur la ligne dans le money time de Simmons, l'une des ses lacunes, qui a permis à Philadelphie de l'emporter. - Dans ce match, on notera que Bobby Portis a inscrit 38 points et qu'il était visiblement déterminé à faire encore mieux. "I'm getting 40 ! ", peut-on le voir beugler sur ce petit ralenti. Deux shoots manqués plus tard, l'intérieur des Bulls a dû accepter de ce record en carrière. - On a enfin revu Nikola Vucevic en action pour le Magic. Après sa fracture à la main gauche avant Noël, le Monténégrin (19 points, 6 rebonds) est revenu pour la première fois cette nuit à domicile contre les Knicks. Pour fêter le retour de son pote, Evan Fournier a claqué 25 points, tout en s'assurant que le Magic ne gagnerait pas cette rencontre entre tankeurs. Way to go, Orlando ! - Jeff Hornacek avait promis plus d'exposition pour ses jeunes guards jusqu'à la fin de la saison. Il a tenu parole pour Emmanuel Mudiay, titulaire face au Magic et auteur de 8 points, 5 rebonds et 4 passes en 23 minutes. Si Frank Ntilikina est sorti du banc, le Français a quand même joué 30 minutes (7 points, 3 rebonds, 2 passes et 2 contres) avec un impact positif (+9 en +/-). C'est pourtant leur "rival" Trey Burke, lui aussi remplaçant, qui s'est le plus mis en évidence avec 26 points et 6 passes. - Brooklyn est la seule équipe mal classée qui n'a rien à gagner en perdant des matches (son pick du 1er tour appartient à Cleveland). Pourtant, après avoir montré pas mal de fighting spirit en première partie de saison, les Nets sont en train de couler à pic. Huitième défaite de suite cette nuit pour eux, lors de leur déplacement à Charlotte. - Dwight Howard expliquait avec ce match qu'il se sentait épuisé en ce moment. Pour un type qui a besoin de repos, prendre 24 rebonds, même contre les Nets, ça reste solide...

Les résultats de la nuit en NBA

Knicks @ Magic : 120-113 Nets @ Hornets : 96-111 Sixers @ Bulls : 116-115 Wizards @ Cavs : 110-103 Thunder @ Kings : 110-107 Clippers @ Warriors : 127-134
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest